Côte d’Ivoire : Le programme national de filet de sécurité sociale couvrira 100 000 nouveaux ménages en 2023

0
468
Programme-filets-sociaux
Le gouvernement ivoirien veut étendre le programme national de filets sociaux à 100.000 nouveaux ménages en 2023.

La Côte d’Ivoire prévoit d’étendre le programme national de filet de sécurité sociale à 100 000 nouveaux ménages en 2023. Ces ménages seront identifiés dans 14 régions prioritaires.

Le programme national de filet de sécurité sociale prévoit de soutenir 100 000 nouveaux ménages dans 14 régions prioritaires en 2023. Le projet a été présenté aux acteurs de la mise en œuvre hier à Yamoussoukro, au cours d’un atelier. Les travaux ont permis aux acteurs de prendre connaissance de la procédure de sélection des localités et des ménages pour favoriser une meilleure appropriation, rapporte l’Agence Ivoirienne de Presse.

Selon la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Mme Myss Belmonde Dogo, ces acteurs ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre du projet. « Le rôle du corps préfectoral et des leaders communautaires est en effet un maillon important dans la chaine des interventions », a-t-elle déclaré. Les travaux devraient aboutir à l’inclusion effective de nouveaux ménages d’ici fin mars 2023.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : le PSGOUV 2 sortira plus de 400 000 jeunes de la précarité

Le programme cible 300 000 ménages sur la période 2022-2025

Le programme de filet de sécurité sociale est une initiative de transfert monétaire productif. Il consiste à accorder des transferts monétaires non remboursables de 59,79 $ (36 000 FCFA) à des ménages ciblés parmi les plus pauvres. Le transfert sera effectué par trimestre, sur trois ans. Pour la période 2022-2025, le programme prévoit de couvrir 300 000 nouveaux ménages.

Mise en place d’un protocole pour identifier les bénéficiaires

« Les ressources dont nous disposons pour les 100.000 ménages ne permettent pas de couvrir systématiquement tous les pauvres de Côte d’Ivoire, tous les pauvres de toutes les sous-préfectures, tous les pauvres de tous les villages », a déclaré le coordinateur du programme de filet social, Koné Kipéya. Ainsi, le gouvernement ivoirien en partenariat avec la Banque mondiale a décidé de renouveler le protocole déjà utilisé. Ce dernier a permis d’identifier 227.000 ménages bénéficiaires des filets sociaux dans un climat de paix sociale. Le renouvellement du protocole devrait permettre d’atteindre les mêmes résultats, a-t-il déclaré.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : le Régime d’Assistance Médicale de la Couverture Maladie Universelle bénéficiera à 2,5 millions de personnes