La BAD alloue 1,4 millions $ aux collectrices de karité au Togo et au Burkina-Faso

0
467
Collectrices de karité Burkina Faso
La BAD et l’AGK investissent 1,4 millions de dollars pour le développement des collectrices de karité au Togo et au Burkina Faso.

Ces ressources sont destinées au développement des activités des collectrices de karité. En plus de la BAD, l’Alliance Globale du Karité (AGK) participe également à ce financement.

Cet accompagnement financier survient suite à la signature d’un accord entre la BAD et l’AGK. Les clauses de l’accord prévoient un financement  pour un projet de résilience climatique au Togo et au Burkina-Faso. D’une durée de deux ans, le projet bénéficiant du financement est intitulé « Vers des communautés de karité résilientes au climat au Togo et au Burkina Faso ». La mise en place du projet permettra de réduire la vulnérabilité climatique de 7500 femmes collectrices de karité et de leurs communautés. Dans le même temps, le projet augmentera les revenus financiers issus du karité, de l’apiculture et améliorera les pratiques de gestion des parcs dirigés par les communautés. A travers le Fonds Africain pour le Changement Climatique, la BAD a investi  996 700 $ dans le projet. L’AGK a fait le complément de 400 000 $.

Lire aussi : FEDA accorde 85 millions $ à Arise IIP pour soutenir l’industrialisation en Afrique

Déroulé et bien fondé du projet

Les femmes bénéficieront de formation en développement coopératif et en gestion des affaires. Des formations à l’apiculture et à la gestion des parcs ainsi que des formations sur la plantation d’arbres et la régénération naturelle seront également données. Les collectrices seront par ailleurs dotés d’équipements de conservation pour les coopératives de karité. Pour Rita Effah, coordinatrice de l’Africa Climate Change Fund de la BAD, l’initiative a un double enjeu. « La lutte contre les inégalités de genre est au cœur de la lutte contre le changement climatique en Afrique » a-t-elle déclaré.

Lire aussi: Togo : le gouvernement obtient 5,13 millions de dollars de la BAD pour le projet de construction logements sociaux

Pour rappel, l’AGK est une organisation mondiale de producteurs de karité qui travaille à améliorer les conditions de vie de ces derniers en Afrique de l’Ouest. L’investissement de la BAD fait par ailleurs suite à l’inauguration au Togo d’une usine de transformation de karité d’une valeur de 1,8 milliard de FCFA dans la préfecture de Zio.

Lire aussi : Ghana : Mars et AAK lancent un projet pour accompagner les travailleuses de Karité.