15 millions de Nigérians se livrent à la consommation de drogues (NDLEA)

0
631
Buba Marwa, directeur général de la National Drug Enforcement Agency (NDLEA)

Le directeur général de la National Drug Enforcement Agency (NDLEA), Buba Marwa, a déclaré que 15 millions de Nigérians se livrent à la toxicomanie.

Le responsable a dénoncé l’augmentation de la distribution et de la consommation de substances illicites dans le pays. Il a ajouté qu’un Nigérian sur sept se livrait à l’abus de drogues. Le patron de la NDLEA a qualifié la tendance de « honteuse« . Il a déclaré que l’agence avait mis en place des modalités pour freiner la menace. 

Selon lui, la flambée de l’abus de drogues avait détruit de nombreux jeunes et communautés. « Il n’y a aucune communauté au Nigeria qui est exemptée de l’abus de drogues. C’est pourquoi nous continuons à avoir des problèmes de sécurité ici et là. La drogue est la cause de plusieurs actions négatives en particulier chez les jeunes. Elle détruit nos jeunes, et même les communautés », a-t-il déclaré. 

Multiplier les actions pour freiner le phénomène…

La NDLEA a organisé une session interactive avec les présidents des gouvernements locaux du Plateau ce 17 novembre à Jos. L’objectif est de trouver ensemble une solution durable à cette menace. « Nous voulons que les présidents travaillent avec nous et nous soutiennent pour chasser ce monstre qu’est la toxicomanie de notre société », a affirmé Marwa. 

Shehu Usman, président du gouvernement local de Jos Nord, qui a parlé au nom de ses collègues, a soutenu qu’il faut multiplier les actions en organisant une sensibilisation sur les dangers de la drogue et d’autres vices. Il a promis que les présidents collaboreraient et soutiendraient la NDLEA pour lutter contre toutes les formes de consommation de drogues au Nigeria.

 Lire aussi : Malgré les efforts, 140 millions d’Africains s’adonnent encore au tabac (OMS)