173 millions $ du Luxembourg pour soutenir l’inclusion financière au Niger

0
922
Séance de signature de l'accord de financement entre le Ministre Nigérien des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massaoudou (droite) et son homologue luxembourgeois en charge de la Coopération, M. FRANZ FAYOT (gauche).

Le Luxembourg a accordé un financement de 173 millions $ au Niger pour appuyer son projet d’appui au développement de l’inclusion financière. Un protocole d’accord a été signé entre les deux pays à Niamey. 

Le Niger peut compter sur le Luxembourg pour mettre en œuvre son projet d’appui au développement de l’inclusion financière (PADIF). Ce projet a pour but d’accompagner la stratégie du Niger relative à l’inclusion financière (SNFI). Il favorisera également l’accès des populations vulnérables aux sources de financement en cohérences avec le Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN).

Lire aussi : Niger : 58 millions $ de la Banque Mondiale pour lutter contre l’insécurité alimentaire

L’octroi de ce financement entre dans le cadre du Programme Indicatif de Coopération (PIC). L’accord de la quatrième phase de ce programme a été signé le 19 mai 2021 à l’occasion de la visite au Luxembourg du président de la République, Bazoum Mohamed. 

Un financement record…

« Le PIC4 est le plus grand que nous avons eu avec un pays, partenaire », a déclaré Franz Fayoy, le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action Humanitaire. Il a ajouté qu’avec cette enveloppe, le Niger occupe la première place parmi les pays prioritaires dans la coopération luxembourgeoise. 

Lire aussi: La Turquie forme des agents de santé nigériens en médecine d’urgence

Le PIC4 s’étendra sur la période 2022 – 2026 et sera consacré sur la fourniture et l’accès inclusif aux services sociaux de bases. Il s’agit notamment de l’eau, l’assainissement, l’habitat et la sécurité alimentaire. Le PIC 3 (2016 – 2021) a permis au Niger d’obtenir plus de 130 millions $ et a été exécuté à hauteur de 97 %.