fbpx
28 C
Cotonou
jeudi 10, novembre 2022

Nigeria : la BoI obtient 100 millions $ de la France pour lutter contre le changement climatique

Les fonds serviront à améliorer le secteur de la finance verte au Nigeria, afin de renforcer la lutte contre le changement climatique.

Au Nigeria, la Bank of Industry (BoI) a obtenu une enveloppe d’une valeur de 100 millions $ de la France. Les fonds serviront à améliorer le secteur de la finance verte au Nigeria, afin de renforcer la lutte contre le changement climatique. Le financement a été octroyé par l’Agence française de développement (AFD), dans le cadre de son programme Transforming Financial Systems for Climate (TFSC), lancé en partenariat avec le Fonds vert pour le climat.

Lire aussi : L’UNECA, FSD Africa et des institutions financières forment une alliance pour stimuler la finance verte

Selon le représentant de l’AFD au Nigeria, Xavier Muron, le pays fait partie des plus vulnérables à la menace du changement climatique. « Ce financement constitue une étape clé vers la réalisation de l’Accord de Paris et était opportune puisque le Nigeria attendait avec impatience le lancement de son plan de transition énergétique », a-t-il déclaré.

« Compte tenu de la grave menace que le changement climatique fait peser sur le développement équitable et durable au Nigéria, il est essentiel pour nous, à la BoI, de prendre l’initiative de mobiliser des capitaux pour des investissements verts et durables », a ajouté pour sa part Olukayode Pitan, directeur général de la BoI.

Lire aussi : Afrique australe : 210 millions $ pour financer l’énergie verte