Afrique : une plateforme pour atténuer l’impact de la crise ukrainienne

0
564
Afreximbank
Afreximbank vient de lancer une plateforme pour réduire l’impact de la crise ukrainienne sur le continent.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) s’est associée à des institutions partenaires pour lancer l’Africa Trade Exchange (ATEX). Cette nouvelle plateforme vise à limiter les effets de la crise ukrainienne sur le continent.

Afreximbank, en collaboration avec le secrétariat de la Zone de libre échange africaine (ZLECAf), vient de lancer une plateforme pour réduire l’impact de crise ukrainienne sur le continent. La plateforme, dénommée ATEX, complétera l’écosystème numérique existant, pour soutenir la mise en œuvre de l’accord sur la ZLECAf.

Lire aussi : La BERD contribuera à renforcer le stockage des denrées alimentaires en Afrique du Nord

L’ATEX stimulera la vente digitale des principaux produits et intrants agricoles importés par le continent depuis la Russie et l’Ukraine. Ceux-ci comprennent notamment les céréales, les engrais, les huiles et d’autres denrées essentielles. La plate-forme facilitera l’approvisionnement groupé par les acheteurs africains de ces produits auprès des fournisseurs basés à l’intérieur et à l’extérieur du continent. Elle renforcera également le commerce intra-africain, en facilitant l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) à de nouveaux marchés, sur le continent.

« Tout comme les solutions développées dans la pandémie, ATEX constitue une innovation africaine conçue pour faire face à une autre crise à laquelle le continent est confronté. C’est une mesure que la communauté internationale au sens large devrait soutenir et dont nous pouvons tous apprendre », a déclaré la Commission économique pour l’Afrique (CEA), dans un communiqué.

Lire aussi : Afreximbank lance un programme de 4 milliards $ pour soutenir les pays africains face à la crise ukrainienne