Afrique de l’Est et du Centre : Equity Bank dévoile un plan de relance post-Covid à 4 milliards $

0
935
James Mwangi, directeur général d’Equity Bank

Equity Bank, en collaboration avec plusieurs partenaires, a élaboré un plan pour accélérer la reprise économique en Afrique de l’Est et du Centre. D’une valeur de 4,68 milliards $, ce plan sera principalement axé sur le secteur privé.

Intitulée « Plan Marshall », l’initiative s’inspire du plan de relance européen à 15 milliards $, adopté à la suite des ravages de la Seconde Guerre mondiale. Elle vise à soutenir la relance économique dans les pays où la banque est présente. Il s’agit du Soudan du Sud, de la RDC, du Kenya, de la Tanzanie, du Rwanda et de l’Ouganda.

Le programme cible les PME opérant dans des secteurs-clés de l’économie, tels que la manufacture, l’agroalimentaire, l’éducation, et le commerce. « Nous avons réalisé que nous avons le pouvoir de garder ces économies actives. Le projet a déjà été piloté par des PME locales. Ce que nous faisons, c’est tout simplement étendre le programme à travers la région », a déclaré James Mwangi, directeur général d’Equity Bank à The East African.

Notons que le Plan Marshall vise à créer jusqu’à 25 millions d’emplois directs et indirects. Il profitera à plus de cinq millions d’entreprises, bénéficiant chacune d’un financement moyen de 900 $.

Une économie affaiblie par la pandémie

Selon la Banque africaine de développement (BAD), l’Afrique de l’Est est confrontée à de faibles perspectives économiques en 2021. Plusieurs raisons expliquent ce déclin, notamment une augmentation de la dette publique, un coût de vie relativement élevé et la baisse des crédits accordés au secteur privé. 

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques de la région, la BAD indique que la pandémie a aggravé l’endettement. La dette publique de la région est passée à 73 % de son produit intérieur brut (PIB) en 2020. Ce chiffre était estimé à 40 % du PIB en 2011.

La Banque prévoit toutefois une légère reprise d’ici la fin de cette année et au cours de l’année prochaine. La croissance de la région devrait atteindre 3 % en 2021, contre 0,7 % en 2020.

Lire aussi : Afrique : 252 milliards $ seront nécessaires pour financer la relance post Covid-19