Afrique du Sud : des cornes de rhinocéros radioactives pour décourager les braconniers

0
849

Des scientifiques sud-africains explorent la possibilité d’injecter des matériaux radioactifs dans les cornes de rhinocéros. L’objectif de cette démarche est de les rendre plus faciles à détecter aux postes-frontières et sur les marchés de contrebande. Cette mesure permettra de freiner considérablement le braconnage à travers le monde.

L’idée a été exposée par James Larkin, un chercheur à l’Université de Witwatersrand. Selon lui, l’injection d’une petite quantité de matériau radioactif dans ces cornes pourrait permettre de les détecter plus facilement.
« Plus de 11 000 détecteurs de rayonnement sont installés dans les ports et les aéroports du monde entier », indique James Larkin. « Les agents frontaliers disposent souvent de détecteurs portatifs. Ces derniers pourraient également permettre de détecter les cornes braconnées. Nous pouvons augmenter radicalement le nombre de gens capables d’intercepter ces cornes pour repousser les trafiquants », a-t-il indiqué.

Des tests sont en cours pour s’assurer que le matériau ne cause pas de problèmes de santé aux animaux ou aux humains. Notons également que le projet est appuyé par le groupe russe Rosatom. Il est également soutenu par des chercheurs basés aux États-Unis et en Australie.

Lire aussi : La RDC récupère des objets braconnés d’une valeur de 3,5 millions $