Afrique du Sud: un fond de 1 milliard $ pour la production d’hydrogène vert

0
405
Afrique du Sud: un fonds de 1 milliard $ pour l'hydrogène vert

Avec ses vastes ressources renouvelables, l’Afrique du Sud est en passe de devenir un acteur majeur sur le marché mondial de l’hydrogène vert, grâce à une collaboration prometteuse avec les Pays-Bas et le Danemark.

L’Afrique du Sud, en partenariat avec les Pays-Bas et le Danemark, a annoncé le lancement d’un fonds de 1 milliard de dollars pour soutenir le développement de l’hydrogène vert dans la lutte contre le changement climatique. L’annonce a été faite lors d’un forum d’affaire qui s’est tenu à Pretoria et qui a connu la participation des différentes délégations des trois pays.

Lire aussi: Afrique du Sud : la TNPA dévoile un plan d’investissement de près de 700millions $ pour développer ses ports

L’objectif de ce fonds est de mettre en place une plateforme d’exportation pour l’hydrogène vert en utilisant des énergies renouvelables sans produire d’émissions de gaz à effet de serre. Le pays entend ainsi devenir un producteur d’hydrogène pour des secteurs tels que l’aviation, la production d’acier vert, les transports, et même d’exporter cette ressource vers l’Union européenne. Ce projet contribuera à renforcer l’économie du pays et à réduire l’empreinte carbone résultant de l’augmentation prévue du trafic maritime, en favorisant l’utilisation d’énergies propres.

Lire aussi : https://comprendre.media/lionel-zinsou-financement-action-climatique/

Des partenaires conscients du potentiel de l’hydrogène vert dans la transition

« Avec ses énormes ressources renouvelables, l’Afrique du Sud est parfaitement positionnée pour devenir un acteur clé sur le marché mondial de l’hydrogène, et les Pays-Bas sont tout aussi bien positionnés pour devenir un partenaire stratégique. » a affirmé le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

Le Danemark pour sa part, s’est engagé à participer au fonds à hauteur de 175 millions $. Cette annonce a été faite par le Premier ministre danois Mette Frederiksen,

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a salué ces initiatives et a souligné l’importance des investissements dans les énergies renouvelables pour les trois pays. « Les engagements qui ont été pris lors de cette visite sont très importants pour nos trois pays. Ils donnent un aperçu de ce que l’Afrique du Sud a à offrir et permettent des échanges directs sur la meilleure façon de collaborer dans les nombreuses opportunités disponibles. » a conclu le président.

En investissant dans des technologies d’énergie propre, l’Afrique du Sud vise à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles et à promouvoir la durabilité environnementale. Cette transition énergétique contribuera non seulement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à la création d’emplois verts, au renforcement de la sécurité énergétique et à la promotion d’une économie plus résiliente.

Lire aussi : https://comprendre.media/afrique-du-sud-toyota-et-sasol-sassocient-pour-le-developpement-de-lhydrogene-vert-dans-le-transport/