Afrique du Sud : La Banque mondiale prête 474,4 millions $ pour soutenir l’achat de vaccins Covid-19

0
511
Vaccin-Covid-19
L’Afrique du Sud obtient un prêt de 474,4 millions $ de la Banque mondiale pour financer l’achat de 47 millions de doses de vaccin Covid-19.

La Banque mondiale a approuvé un prêt de 474,4 millions $ à l’Afrique du Sud pour soutenir l’achat du vaccin Covid-19. Ce montant permettra au pays d’acheter 47 millions de doses de ce vaccin.

La Banque mondiale accorde un prêt de 474,4 millions $ à l’Afrique du Sud. Ce montant permettra l’achat de doses de vaccin Covid-19, indique un communiqué de la Banque mondiale et du Trésor national sud-africain.

Achat de 47 millions de doses de vaccin Covid-19

« Le projet financera rétroactivement l’achat de 47 millions de doses de vaccin Covid-19 par le gouvernement sud-africain », précise le communiqué. L’Afrique du Sud a connu le plus grand nombre de cas de coronavirus et de décès sur le continent africain, rapporte Reuters. En effet, le pays a enregistré plus de 3,9 millions de cas confirmés et plus de 101 000 décès. En outre, l’Afrique du Sud a eu du mal à obtenir des vaccins en raison d’un approvisionnement limité et de négociations prolongées.

Selon le directeur général par intérim du Trésor, Ismail Momoniat, le prêt de la Banque mondiale s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour réduire les coûts du service de la dette. Le gouvernement prévoit d’utiliser des sources de financement moins coûteuses dans sa réponse à la pandémie.

Lire aussi : L’Afrique du Sud lance la première usine de vaccins contre la Covid-19 sur le continent

Plus de 50 % de la population a reçu une dose de vaccin

Au 13 juin, un peu plus de 50 % de la population adulte d’Afrique du Sud, soit environ 40 millions de personnes, a reçu au moins une dose de vaccin. Toutefois, malgré les efforts fournis pour stimuler l’adoption du vaccin, la campagne de vaccination s’est ralentie ces derniers mois.

Lire aussi : Covid-19 : l’Afrique du Sud suspend temporairement les livraisons de vaccins