L’Afrique de l’Est veut interdire l’importation des déchets électroniques

0
915
déchets électroniques
Les Etats d'Afrique de l'Est veulent mettre un terme aux importations de déchets électroniques sur leur territoire à partir de juillet 2022.

La Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) a décidé d’interdire l’importation des déchets électroniques. Cette décision entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2022. 

Les pays membres de la CAE veulent mettre fin à l’importation des déchets électroniques. L’annonce a été faite au cours de la dernière réunion du Conseil sectoriel de la CAE sur le commerce, l’industrie, les finances et l’investissement (SCTIFI). L’événement s’est tenu le 12 novembre à Arusha, en Tanzanie.

La décision concerne principalement les tubes à rayons cathodiques (CRT) et les moniteurs d’ordinateurs usagés. Ces articles seront complètement bannis dans l’ensemble des Etats membres de la CEA. Il s’agit du Kenya, de l’Ouganda, de la Tanzanie, du Rwanda, du Burundi et du Soudan du Sud

La décision fait suite aux inquiétudes selon lesquelles les entreprises des pays développés exportent des articles reconditionnés vers les pays pauvres pour s’en débarrasser. Ceux-ci sont prétendument remis à neuf et bons à l’emploi, alors qu’il s’agit de produits obsolètes. En Afrique, ces objets sont très rarement recyclés, mettant en danger la santé des populations et l’environnement.

Lire aussi: Le Ghana va créer un centre national de gestion des déchets électroniques

Des objets nuisibles

Les articles avec des tubes cathodiques sont particulièrement nocifs car ils contiennent du plomb. Cette substance attaque directement le cerveau et le système nerveux central, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

La teneur en plomb d’un de ces tubes peut atteindre près de 2 kilogrammes. De telles quantités de plomb  sont nuisibles pour la santé et l’environnement. Une fois jetés dans des décharges, les résidus de verre CRT remplis de plomb s’infiltrent dans le sol et les eaux souterraines. Lorsqu’ils sont décomposés, les particules de poussière contenant du plomb polluent l’air et créent des problèmes de santé aux populations environnantes.

Lire aussi : Les déchets électroniques menacent la santé de millions d’enfants dans le monde