Afrique : Le projet d’interconnexion ferroviaire Burkina Faso-Ghana débutera en 2022

0
957

Les ministres des transports du Burkina Faso et du Ghana ont annoncé lors d’une conférence de presse, le démarrage dès l’année prochaine du projet d’interconnexion ferroviaire liant les deux pays. Un projet qui a pour but de permettre aux pays d’améliorer leur balance commerciale et de créer 30 000 emplois directs et indirects.

Le projet coûtera environ 5 milliards d’euros et assurera un trafic de passager évalué de 2 à 3 millions avec des transports compris entre 7 et 17 millions de tonnes par an. La rentabilité de cet investissement sera assurée en tenant compte du trafic. Le train aura une vitesse de 160 km/h pour les voyageurs et 120 km/h pour les marchandises. L’interconnexion sera étendue sur 1 102 kilomètres (km) dont 320 km au Burkina Faso. Au Ghana, elle s’étendra sur près de 782 km.

L’entreprise qui se chargera de l’exécution des travaux n’est pas encore choisi. Actuellement, trois groupes sont en compétition. Il s’agit  des consortiums China Railway n°10, la compagnie américaine African Global Development et de Frontline Capital Advisors. Ces trois compagnies devront formuler des offres techniques et financières qui seront examinées le 31 août 2021 par un Comité conjoint d’experts du Burkina Faso et du Ghana.

Lire aussi : Les grands trains du Sénégal seront bientôt remis en exploitation.