Afrique : l’IFC alloue 300 millions $ au secteur sanitaire privé

0
627
Olivier Buyoya, responsable pays de l’IFC, au lancement de l'AMEF

L’enveloppe facilitera l’accès aux crédits pour les acteurs du secteur sanitaire privé africain.

La Société Financière Internationale (IFC) a octroyé une subvention de 300 millions $ au secteur sanitaire privé africain. Les fonds seront alloués par le biais de la Facilité Africaine d’équipement médical (AMEF) de l’institution. Elle a été lancée ce lundi 14 février, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Lire aussi: Kenya : la SFI soutiendra le secteur privé dans les secteurs du logement et pharmaceutiques

L’enveloppe permettra aux cliniques, aux centres d’imagerie et aux laboratoires privés du continent, d’obtenir des prêts. Ces derniers leur serviront à acheter de meilleurs équipements, afin d’améliorer la qualité de leurs prestations. 

Selon le responsable pays de l’IFC, Olivier Buyoya, « il existe un écart important entre l’offre et la demande d’équipements médicaux ». Le programme vise donc à rapprocher les cliniques privées, les équipementiers et les institutions financières locales.

Lire aussi : Medical Credit Fund mobilise 32,5 millions € pour soutenir les PME du secteur de la santé

Rappelons qu’en avril 2021, l’IFC avait conclu un partenariat avec le géant technologique Philips et la Co-operative Bank of Kenya. L’objectif était de soutenir les prestataires de soins africains, grâce à des prêts.Cette initiative sera renforcée par le nouveau financement, afin d’améliorer la qualité des services de santé en Afrique subsaharienne.