Les flux financiers illicites coûtent à l’Afrique plus de 90 milliards $ par an

0
438
Quelques monnaies d'Afrique
Selon un groupe d’experts, l'Afrique perd plus de 90 milliards $ par an à cause des flux financiers illicites.

Les flux financiers illicites font perdre à l’Afrique plus de 90 milliards chaque année. Ce montant représente près de trois fois le montant de l’aide publique au développement accordée au continent.

Selon les données du Groupe d’experts de haut niveau sur les flux financiers illicites, l’Afrique perd plus de 90 milliards $ par an. Cette perte est due aux flux financiers illicites aussi bien dans secteur public que privé. Ce montant représente près de trois fois le montant de l’aide publique au développement accordée au continent.

Lire aussi : L’Afrique enregistre une perte de près de 50 milliards $ par an dans les flux financiers illicites

Plus de 805 milliards $ de pertes

Les experts estiment que le continent africain a reçu près de 1 729 milliards $ d’aide publique au développement au cours des 18 dernières années. Cependant, sur ce montant, le continent a perdu 805 milliards $ en raison des flux financiers illicites. Ces pertes freinent le développement des pays, malgré les fonds débloqués sur la période.

278 milliards $ de flux financiers illicites liés à l’exportation des ressources extractives primaires

Selon les experts, en 2015, au niveau de l’exportation des ressources extractives primaires, le montant des flux financiers illicites est estimé à 40 milliards $, rapporte Zoom Eco. Au cours de la dernière décennie, ce montant a été estimé à 278 milliards $.

Le groupe exhorte les pays à redoubler d’efforts dans la lutte contre la corruption et les flux financiers illicites de capitaux, afin de favoriser le développement du continent. Cette lutte contribuera au développement environnemental, social et économique du continent.

Lire aussi : L’Afrique perd 150 milliards $ par an à cause de la corruption (François Hollande)