Afrique : réception des premières doses de vaccin promises par l’UE

0
566
Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne

Les premières des 450 millions de doses de vaccin promises par l’Union européenne (UE) ont été expédiées vers les pays africains. L’annonce a été faite lundi par l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI), dans un communiqué.

La réception des premières doses des vaccins promis par l’UE a commencé cette semaine dans plusieurs pays africains. Ces doses, octroyées dans le cadre du Covax, ont été expédiées « avec succès » vers « un certain nombre de pays », a annoncé Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. 

Les pays concernés par cette première livraison sont la Guinée Conakry, la Mauritanie, la République Centrafricaine, Djibouti, le Nigeria, le Togo et République du Congo. Des doses de vaccin seront progressivement envoyées à d’autres pays, afin d’atteindre l’objectif des 450 millions de doses d’ici fin 2022.

Une initiative visant à réduire les inégalités vaccinales

En septembre, les pays membres de l’UE s’engageaient à offrir 200 millions de doses aux pays pauvres, dans le cadre du Covax. Cette décision venait renforcer un engagement précédent de 250 millions de doses. L’ensemble de ces doses de vaccins devrait être livré aux pays concernés d’ici la fin de l’année prochaine.

« C’est un investissement solidaire et c’est aussi un investissement dans la santé mondiale », avait déclaré Ursula von der Leyen, devant le Parlement européen. « Moins de 1 % des doses de vaccins ont été administrées dans les pays pauvres », alors que 70 % des adultes dans l’UE ont reçu au moins une dose du vaccin, a-t-elle souligné.

Lire aussi : Accès des pays pauvres aux vaccins anti-covid : l’échec du Covax