Ajim Capital a lancé un fonds de 10 millions $ pour les start-ups technologiques africaines

0
1003
Eunice Ajim, co-fondatrice d'Ajim Capital

Ajim Capital a décidé de lancer un fonds de 10 millions $ consacré aux entreprises technologiques en Afrique. L’objectif est de financer ces start-ups qui n’arrivent pas à lever facilement des fonds.  

Un fonds d’une valeur de 10 millions $ vient d’être mis en place par l’entreprise d’investissement Ajim Capital . Ce fonds financera essentiellement les entreprises technologiques africaines. 

Le fonds fournira des chèques de 25 000 $ à 150 000 $ pour le pré-amorçage d’entreprises technologiques à travers le continent. Les start-ups qui en bénéficieront doivent avoir un potentiel de croissance et d’adoption rapide. 

Lire aussi : L’IFC s’associe à Liquid Intelligent Technologies pour renforcer l’infrastructure numérique du continent

Avoir un bon retour sur investissement

Le fonds cible les fondateurs ayant une expérience entrepreneuriale dans l’industrie technologique. Ajim Capital recherche des entreprises technologiques qui pourront offrir d’excellents retours sur investissement aux bailleurs de fonds.  

«Nous accompagnons principalement les fondateurs ayant une expérience entrepreneuriale ou une expérience dans un secteur pertinent. C’est-à-dire des start-up qui ont une solution logicielle hautement évolutive ». C’est ce qu’a déclaré Eunice Ajim, co-fondatrice d’Ajim Capital. 

D’après Tech Canal , l’intérêt des investisseurs en capital-risque pour l’Afrique est en plein essor, avec un record de près de 5 milliards $ d’investissements en 2021. Les fonds de capital-risque sont actuellement concentrés en Égypte, en Afrique du Sud, au Nigeria et au Kenya.