L’Algérie lance une plateforme nommée « Exalt » pour promouvoir ses ressources en hydrocarbures

0
731
alnaft
L'Agence nationale algérienne pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft)

L’Algérie lance une plateforme qui permet d’accéder aux données de son sous-sol. Ce nouvel outil numérique permettra aux investisseurs d’évaluer le potentiel du domaine des hydrocarbures.

L’Agence nationale algérienne pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) a lancé une plateforme numérique permettant d’accéder aux données du sous-sol du pays. La plateforme nommée « explorer l’Algérie aujourd’hui » (Exalt) est développée par SLB, une société de solutions technologiques dans le secteur de l’énergie. Le nouvel outil numérique a été lancé le week-end dernier lors de la conférence et de l’exposition internationales sur le pétrole d’Abu Dhabi « Adipec 2022 », informe Algeria Presse Service.

Promouvoir les ressources en hydrocarbures de l’Algérie

La plateforme permettra aux investisseurs d’explorer de nouveaux gisements, de prospecter et d’analyser le potentiel du champ d’hydrocarbures en Algérie, explique Alnaft. Elle « permet un accès mondial fluide, à tout moment et n’importe où, à l’ensemble des données du sous-sol algérien et des produits durables », rapporte Algérie Presse Service.

L’outil numérique permettra de promouvoir les ressources en hydrocarbures de l’Algérie dans le monde entier. Le pays mène des activités d’exploration et de production (E&P) de pétrole et de gaz depuis 1950. « Ces activités ont produit une grande quantité de données numérisées, représentant l’un des principaux attributs concurrentiels de l’industrie pétrolière et gazière du pays », souligne Alnaft.

Lire aussi : L’Algérie entend investir 40 milliards $ dans son secteur minier

Des ressources sous-exploitées

La plateforme Exalt a été déployée conformément à la loi 19-13 régissant les activités liées aux hydrocarbures. Cette loi a pour objectif d’encourager les partenariats internationaux dans ce secteur grâce à un régime fiscal simplifié et compétitif. « 60% du potentiel en hydrocarbures en Algérie est sous-exploité ou carrément non-exploité et nécessite d’être développé », a déclaré le président d’Alnaft, Nour Eddine Daoudi.

Le pays possède la dixième plus grande réserve prouvée de gaz naturel au monde. Il possède également la troisième plus grande réserve de gaz non conventionnel.

Lire aussi : L’Algérie n’a pas assez de gaz pour satisfaire la demande croissante de l’Europe