Algérie : le président Abdelmadjid Tebboune suspend les taxes sur les produits alimentaires

0
924
Abdelmadjid Tebboune, Président algérien

L’Algérie suspend les taxes sur les produits alimentaires. Cette décision devrait permettre de mieux faire face à la flambée des prix des produits alimentaires.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de l’application des taxes sur les produits alimentaires. Ces taxes ont été imposées par la loi de finances 2022. Le président algérien prend cette décision en raison du coût élevé des produits de consommation. Cette nouvelle mesure a été annoncée en Conseil des ministres hier. 

Stratégie de lutte contre la contrebande

Le chef de l’État « a ordonné au gouvernement de prendre toutes les mesures et procédures visant à faire éviter aux citoyens l’impact de la flambée vertigineuse des prix sur les marchés internationaux durant l’année en cours jusqu’à leur stabilisation », indique un communiqué de la présidence du pays. Une réunion de coordination entre les services du ministre du Commerce et les représentants du corps sécuritaires sera organisée. Elle leur permettra d’élaborer une stratégie de lutte contre la contrebande de denrées alimentaires à travers les frontières algériennes. La contrebande entraîne des pertes économiques pour le pays.

Lire aussi: L’Algérie veut réduire les importations de céréales de 25 %

Prise en charge de la différence de prix sur les produits alimentaires

L’Etat algérien entend prendre en charge la différence de prix des produits pour les citoyens. Cette prise en charge se fera à travers l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). Cette mesure sera mise en œuvre en fonction de l’augmentation des prix internationaux, rapporte Anadolu Agency. Le président algérien souhaite également renforcer le contrôle des subventions dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage. Cette solution permettra de stabiliser les prix.

Depuis plusieurs mois, l’Algérie fait face à une flambée des prix des produits de consommation. Cette hausse des prix affecte le pouvoir d’achat des ménages.

Lire aussi: Algérie : un nouveau programme d’accompagnement des startups technologiques a été lancé

Suspension des taxes sur les matériels informatiques

En plus de la suppression des taxes sur les produits alimentaires, le Président algérien a également suspendu les taxes sur le e-commerce. Cette mesure concerne également les téléphones portables, les équipements informatiques à usage personnel et les startups. De nouvelles taxes avaient été imposées sur les équipements informatiques dans la loi de finances 2022. Les autorités du pays avaient décidé de prélever des taxes de 60% à 133% sur les équipements informatiques. Ceux achetés par les particuliers sur des sites étrangers spécialisés dans le e-commerce.