Algérie : plusieurs projets d’infrastructures en cours dont le dernier tronçon de la transsaharienne aux frontières avec le Niger

0
1219
La délégation ministérielle à In-Guezzam

L’Algérie lance les travaux de construction du dernier tronçon de la route de l’unité africaine à la frontière avec le Niger. Cette route de 7 km sera achevée dans trois mois. Elle permettra d’améliorer l’économie algérienne ainsi que celle du Niger. 

Les travaux de construction du dernier tronçon de la route de l’unité africaine à la frontière avec le Niger ont été lancés hier. Le projet a débuté dans la wilaya d’In-Guezzam. Il a été lancé par le ministre des Travaux publics, Kamel Nasri. Ce dernier était accompagné du ministre des Ressources et de la Sécurité de l’eau, Karim Hasni.

La route de l’Unité africaine bénéficie des investissements de l’Algérie et du Niger

La réalisation de ce tronçon nécessitera un investissement de 1,1 million de dollars, rapporte Algérie Eco. Selon Kamel Nasri, cette infrastructure bénéficiera des investissements du Niger. Ces investissements permettront une exploitation économique de cette route.

Lire aussi: L’Algérie ouvrira une nouvelle ligne maritime avec la Mauritanie

La réalisation de ce projet aura un impact économique pour les régions algériennes d’In-Guezzam, de Tamanrasset et pour les régions nigériennes voisines. « Ce projet est d’une grande importance pour le parachèvement, selon les standards techniques internationaux, de la route de l’Unité africaine, auquel l’Etat algérien a consenti de grands sacrifices et qu’il œuvrera à améliorer progressivement en fonction de la disponibilité des moyens », a déclaré Kamel Nasri.

D’autres projets en cours en Algérie

La délégation ministérielle a également relevé le niveau d’avancement des travaux de l’aérodrome de Tin-Zaouatine, à l’aéroport d’In-Guezzam. Ce projet comprend la construction d’une deuxième piste d’atterrissage. L’achèvement de ce projet est prévu pour mai 2022, rapporte le média algérien. Ces travaux coûteront 20,6 millions de dollars.

Un autre projet de construction d’une deuxième piste à l’aérodrome d’In-Guezzam est également en cours. Ce projet nécessitera un investissement de 16,3 millions de dollars. Les travaux seront mis en œuvre sur une période de 18 mois.

Lire aussi : Démarrage de la construction du gazoduc Nigeria-Algérie

L’Algérie réalise également la deuxième phase du projet de la RN-55. Cette route relie Silet et Tin-Zaouatine sur 367 km. Selon le ministre des Travaux publics, cette infrastructure améliorera l’infrastructure de base. Elle contribuera également au développement local, rapporte Algérie Eco.