fbpx
25 C
Cotonou
samedi 20, août 2022

Algérie : Sonelgaz a dépensé près de 152 millions $ pour raccorder les zones isolées à l’énergie

À lire absolument

Le groupe Sonelgaz soutient le gouvernement algérien dans la mise en œuvre d’un programme de raccordement des zones isolées à l’électricité et au gaz naturel. Le groupe annonce qu’il a déjà investi près de 152 millions $ pour mener à bien cette initiative.

Le groupe Sonelgaz a investi près de 152 millions de dollars pour le raccordement des zones isolées à l’électricité et au gaz naturel. Ce montant a été utilisé pour soutenir un programme du président Abdelmadjid Tebboune, qui prévoit le raccordement des zones isolées à l’énergie, rapporte Algérie Presse Service (APS). Le montant a été investi dans le programme quinquennal, le programme complémentaire, le programme du Fonds commun des collectivités locales (FCCL) et le programme des zones d’ombre, informe le PDG du groupe, Mourad Adjal.

172,7 millions $ consacrés au raccordement des exploitations agricoles

Au 30 juin 2022, le groupe a réalisé 2 570 projets d’électricité et 2 383 projets de gaz. Cela équivaut à un raccordement de 60 369 ouvrages électriques et 239 169 ouvrages gaziers, précise Mourad Adjal.

Par ailleurs, Sonelgaz a annoncé qu’elle a adopté un programme spécial pour le raccordement des exploitations agricoles. Ce projet est doté d’un budget de plus de 172,7 millions $. L’objectif est d’accélérer le développement agricole et de renforcer la production agricole. Cette initiative est déjà réalisée à 44% avec 20 233 fermes connectées sur un total de 45 878 exploitations.

Construction de lignes de transmission pour connecter les zones industrielles

Le groupe travaille également à la connexion des zones industrielles à l’énergie. Près de 3 470 clients ont déjà été raccordé à l’électricité et au gaz, selon Mourad Adjal. L’entreprise prévoit de réaliser plus de 2601 km de réseau de transport avec 67 stations de distribution et 1494 km de réseau de distribution, pour l’électricité. Pour le gaz, le groupe prévoit de réaliser 414 km de réseau de transport avec 49 stations de pompage et 678 km de réseau de distribution.

Selon le PDG de Sonelgaz, tous les investissements réalisés par l’entreprise sont ceux de l’Etat. Le groupe « n’est qu’un outil de réalisation avec des Fonds public », a-t-il précisé.

Lire aussi : L’Algérie a investi 207 milliards de dinars dans ses “zones d’ombres”

La transition de Sonelgaz vers le numérique

Le groupe prépare également un projet d’ouverture d’une agence virtuelle dans la wilaya d’Alger d’ici la fin de l’année. Cette agence offrira tous les services d’une agence classique dont la demande de raccordement et le paiement des factures.  « Le client accomplira ces opérations à travers des appareils connectés au système d’information de Sonelgaz, à l’instar des agences bancaires », précise Mourad Adjal. L’ambition de l’entreprise est de devenir un leader dans le domaine du numérique au niveau international, grâce à sa politique de digitalisation.

Lire aussi : Algérie : Sonelgaz veut fournir de l’électricité et du gaz naturel dans les zones industrielles d’Ouled Djellal

À la une