Angola : Eni et Sonangol développeront le projet solaire photovoltaïque (50MW) de Caraculo

0
841
Eni et Sonangol ont signé, le 05 juin dernier à Luanda, un protocole d’accord pour la constitution de Solenova Ltd. C'est cette entreprise qui se chargera d'installer la centrale.

La société énergétique italienne Eni et la société pétrolière angolaise Sonangol vont construire une centrale solaire photovoltaïque de 50MW en Angola. Les deux sociétés ont signé un contrat à cet effet.

Eni et sonangol ont signé un contrat pour développer un projet solaire photovoltaïque de 50MW en Angola. La centrale sera installée à Caraculo, dans la province de Namibe. Les deux sociétés ont créé une entreprise ad hoc pour l’exécution du projet. La coentreprise nommée Solenova a atteint la décision finale d’investissement.

La première phase du projet sera livrée vers fin 2022

La société ad hoc a signé un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction. Ce contrat lui permettra de développer le projet en plusieurs phases. La première phase de 25 MW devrait entrer en service au dernier trimestre de 2022. Solenova soutiendra la stratégie énergétique du pays. L’ambition de l’Angola est de produire 800MW d’énergie renouvelable d’ici 2025.

Lire aussi :
Angola : 1,5 milliards $ pour alimenter le sud du pays en eau et en énergie

Angola : 250 millions de dollars de la Banque Mondiale pour des projets d’électrification

Un projet favorable au développement durable des communautés

La centrale solaire de Caraculo fournira de l’énergie électrique propre à la région de Namibe. Cette province dépend fortement du diesel pour la production d’électricité. La centrale contribuera à réduire les émissions et à favoriser l’indépendance énergétique de la région. Selon Eni le projet contribuera au développement durable des communautés environnantes.

Eni est active dans ce pays d’Afrique centrale. Le territoire angolais est riche en pétrole et produit 33 millions de barils de pétrole et de condensat par an, selon Esi Africa. L’entreprise étudie des stratégies visant à décarboniser le secteur énergétique de l’Angola.

En octobre dernier, le président angolais et le directeur général d’Eni, ANPG et Sonangol ont signé un accord. La convention porte sur le développement conjoint du secteur des agro carburants. Le partenariat leur permettra de développer une approche d’économie circulaire.