Angola : la Banque mondiale annonce une subvention de 1,5 milliards $

0
671
Hafez Ghenan, vice-président de la Banque mondiale en Afrique orientale et australe

La Banque mondiale (BM) a annoncé mercredi un nouveau décaissement de 1,5 milliards $ à l’Angola. La subvention sera disponible à partir de janvier 2022.

Les fonds seront utilisés pour financer les secteurs de l’eau, de l’agriculture et d’autres infrastructures de ce pays d’Afrique australe. Hafez Ghenan, le vice-président de la BM pour la région d’Afrique orientale et australe, a déclaré que l’institution bancaire continuera d’aider l’Angola dans le développement de son économie, en vue de la rendre plus diversifiée. Cela lui permettra d’être moins dépendante du pétrole.

Concernant la pandémie de COVID-19 qui affecte tous les pays du monde, Ghenan a affirmé que la BM continuera à apporter un soutien total au ministère angolais de la Santé dans l’acquisition de vaccins.

Créer des emplois…

Pour sa part, Sérgio Pimenta, vice-président de la Société financière internationale (IFC), membre du groupe de la BM, spécialisé dans les affaires du secteur privé, a déclaré que les actions de son institution sont centrées sur la diversification de l’économie. Les actions vont également dans la création d’emplois pour les jeunes et les femmes. 

Avec des bureaux à Luanda depuis deux ans, l’IFC travaille dans les domaines de l’aquaculture, de l’énergie et des télécommunications. Pimenta a souligné qu’en deux ans, la société a financé des projets pour des petites et moyennes entreprises d’une valeur de 100 millions de dollars américains. 

Lire aussi : La Banque mondiale s’engage à porter ses financements climatiques à 25 milliards $ par an