Angola : Près de 7 milliards $ à investir dans le secteur de l’énergie au cours des prochaines années

0
573
Energie
Les autorités angolaises pourraient investir près de 7 milliards $ dans les projets d’énergie au cours des prochaines années.

L’Angola pourrait investir près de 7 milliards $ dans le secteur de l’énergie au cours des prochaines années. Le pays met en œuvre plusieurs projets afin de produire de l’énergie à partir de sources respectueuses de l’environnement.

Les investissements de l’Angola dans le secteur de l’énergie pourraient atteindre 7 milliards $ au cours des prochaines années, a annoncé le président de la République, João Lourenço. Selon lui, le gouvernement prépare de nombreux projets énergétiques pour les quatre prochaines années. Les autorités entendent s’appuyer sur des sources d’énergie respectueuses de l’environnement, notamment l’énergie hydroélectrique, rapporte All Africa. João Lourenço a fait cette annonce lors de l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Baia Farta, dans la province de Benguela.

Projets en cours pour réduire la dépendance aux sources d’énergie polluantes

L’Angola cherche à réduire sa dépendance à l’égard des sources d’énergie polluantes. Actuellement, le pays combine la production d’énergie hydroélectrique avec des sources polluantes, notamment des générateurs diesel. Ces sources sont non seulement nuisibles à l’environnement, mais aussi non rentables pour l’économie du pays.

Pour s’affranchir des sources polluantes, le pays construit actuellement les barrages de Capanda, Laúca et Caculo Cabaça. Un projet de centrale électrique binationale, dans la province de Cunene, est également en cours. Une centrale photovoltaïque a aussi été inaugurée à Biopio, dans la province de Benguela. « Les gains sont pour l’environnement, mais aussi pour les caisses de l’État », a déclaré le président angolais. Selon lui, sept projets énergétiques sont en cours à Benguela.

Lire aussi : Angola : 250 millions de dollars de la Banque Mondiale pour des projets d’électrification

Promouvoir l’industrialisation de l’Angola

D’autres projets couvriront les régions du sud et de l’est, qui sont les moins électrifiées du pays. Ces projets permettront non seulement de garantir l’accès à l’électricité à la population, mais aussi de promouvoir l’industrialisation du pays, a déclaré le chef de l’État. « Comme vous le savez, il ne peut y avoir d’industrialisation sans énergie. L’énergie est une condition fondamentale pour que le pays s’industrialise », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Angola : 1,5 milliard $ pour alimenter le sud du pays en eau et en énergie