Somalie : Plus de 100 morts dans une double attaque ciblant le ministère de l’Éducation

0
458
Victime-double-attentat
Une attaque terroriste dans la capitale somalienne a fait plus d'une centaine de morts dont des mères allaitantes et des étudiants.

L’attentat a eu lieu au même endroit qu’en 2017 où plus de 500 personnes ont été tuées. Cette fois-ci, on compte parmi les victimes des mères allaitantes ayant leurs enfants au dos.

Un double attentat à la voiture piégée a ciblé le ministère somalien de l’Education à Mogadiscio le samedi dernier. Le premier véhicule rempli de bombes a explosé près d’un carrefour très fréquenté dans l’après-midi. Le second a éclaté quelques minutes plus tard lorsque les gens se sont réunis pour porter secours aux premières victimes.

Lire aussi : 20 Somaliens dont deux dirigeants décèdent dans des attaques terroristes

D’après le bilan communiqué par le président somalien hier dimanche, plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie. Parmi elles, des femmes allaitantes ayant leurs bébés au dos, des étudiants et d’autres civils. Le bilan fait aussi état d’environ 300 personnes blessées. Le chef de l’État, Hassan Sheikh Mohamud, a déclaré hier que « les nombres de morts et de blessés continuaient tous les deux à augmenter ».

Lire aussi : Kenya : la police antiterroriste met en garde contre les attaques shebab

L’attaque de ce samedi est semblable à celle du 14 octobre 2017 qui avait fait 512 morts et près de 300 blessés. « C’est au même endroit et ce sont les mêmes innocents » qui ont été ciblés, a déploré le président. L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais elle est attribuée aux djihadistes shebab qui sèment la terreur dans le pays depuis 2007.

Lire aussi : Somalie : Un million de personnes déplacées à cause de la sécheresse (HCR)

Fidèle DJIMADJA