fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Niger : arrivée d’une nouvelle vague de plus de 600 migrants refoulés d’Algérie

À lire absolument

Depuis 2014, l’Algérie a expulsé des dizaines de milliers de migrants irréguliers originaires d’Afrique subsaharienne, selon les Nations unies.

Au Niger, plus de 600 migrants originaires de pays africains sont arrivés après avoir été refoulés d’Algérie. Au nombre de 669, ils sont arrivés à pied à Assamaka, ville nigérienne la plus proche de la frontière.

Parmi les migrants, près de 286, soit plus d’un tiers, sont d’origine malienne. On compte également 166 Guinéens, 37 Burkinabés, 27 Sénégalais, 25 Béninois, 22 Ivoiriens, 21 Gambiens, 21 Soudanais, 19 Nigérians, 14 Camerounais et 14 Sierra-Léonais. En outre, le groupe comprenait quelques ressortissants du Tchad, de Mauritanie, de Guinée-Bissau, du Liberia et du Togo.

Lire aussi: L’UE et le Maroc concluent un nouvel accord contre la traite des migrants

Selon l’AFP, près de 847 migrants, en majorité des Nigériens, étaient arrivés à Agadez après avoir été refoulés d’Algérie le 6 septembre dernier. Début juillet, l’OIM a annoncé avoir secouru 50 migrants ouest-africains bloqués dans le nord du Niger.

LIRE AUSSI  Plus de 4 400 migrants sont morts ou ont disparu en 2021 en voulant rejoindre l’Espagne

Depuis 2014, l’Algérie a expulsé des dizaines de milliers de migrants irréguliers originaires d’Afrique subsaharienne, selon les Nations unies. La plupart de ces migrants tentent de passer par le pays pour rejoindre l’Europe.

Lire aussi: L’OIM lance un appel de 67 millions $ pour soutenir les migrants de la Corne de l’Afrique

À la une