Sénégal : 108 millions € de la BAD pour soutenir l’entrepreneuriat

0
669
Activité informelle au Sénégal
La BAD vient d'octroyer un prêt de 108 millions d'euros au Sénégal afin de booster l'emploi et relancer l'économie.

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’octroi d’un prêt de 108,36 millions € au Sénégal. Les fonds soutiendront le Programme d’appui à l’accélération industrielle, à la compétitivité et à l’emploi (PAAICE).

L’enveloppe octroyée au Sénégal se compose de deux prêts respectifs de 96,1 millions € la BAD et de 12,26 millions € du Fonds africain de développement. Ce financement soutiendra l’exécution du PAAICE. Le programme bénéficiera également d’une contribution de cinq millions € du gouvernement du Sénégal.

L’objectif du PAAICE est de soutenir la relance économique, l’accélération de l’industrialisation et la création d’emplois au Sénégal. Le programme sera axé sur quatre piliers essentiels. Il s’agit de la compétitivité du secteur privé, l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises, l’accès à la technologie et l’investissement privé.

Un programme en faveur de acteurs de l’économie informelle

« Il s’agit d’un programme focalisé sur des résultats forts qui accélèrent le développement du secteur privé et des dimensions clés de la compétitivité », a affirmé Marie-Laure Akin-Olugbade,  la directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest.

Notons que le programme s’inscrit dans le cadre de la relance post-Covid-19 de l’économie sénégalaise. Il bénéficiera aux porteurs de projets, aux petites et moyennes entreprises, mais surtout aux acteurs du secteur informel. Selon la BAD, ces derniers représentent plus de 90% du tissu économique sénégalais. Ils sont constitués en grande partie de jeunes et de femmes.