Le Sénégal reçoit un prêt de 39 millions € pour développer le secteur de l’élevage

0
568
Élevage
La BAD accorde un prêt de 39,30 millions d'euros au Sénégal pour améliorer sa production de viande et de lait.

Le financement a été approuvé par le Conseil d’administration de la BAD, vendredi dernier. Il sera injecté dans un vaste projet visant des campagnes de vaccination animale et l’amélioration de la production de viande et de lait.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 39,30 millions d’euros au Sénégal. Cette enveloppe vise à soutenir la mise en œuvre de la première phase du Projet national d’appui au développement intégré de l’élevage. « L’objectif principal est d’améliorer la production et la productivité de l’élevage pour un meilleur approvisionnement tant en quantité qu’en qualité de viande et de lait (…) » a déclaré Marie-Laure Akin-Olugbade, vice-présidente par intérim de la BAD pour le développement régional.

Lire aussi : Le FIDA accorde 18,6 millions $ au Sénégal pour l’agriculture et l’élevage

Le projet sera mis en œuvre dans plusieurs zones telles que Diourbel, Ziguinchor, Dakar, Thiès et Kaolack. Il bénéficiera à près de 32 000 acteurs de la chaîne de valeur du secteur de l’élevage. La moitié d’entre eux seront des femmes et des jeunes, selon la BAD. Le présent projet permettra entre autres de soutenir le déploiement national de 5 campagnes de vaccination contre les maladies animales.

Il prévoit également la fabrication d’un vaccin bivalent pour protéger les animaux contre la maladie de Newcastle et la variole aviaire. Des dizaines d’agents seront formés pour la surveillance épidémiologique nationale et le contrôle des denrées d’origine animale. 30 mini-fermes laitières seront construites et équipées de sorte à exploiter les déjections animales pour la production du biogaz.

Lire aussi : Niger : L’AFD accorde 48,6 millions $ pour soutenir le développement durable de l’élevage pastoral

Fidèle DJIMADJA