Niger : la Banque agricole risque la faillite suite à un scandale financier majeur

0
582
BAGRI
La Banque agricole du Niger (BAGRI).

Plusieurs responsables de l’institution financière sont accusés de détournements de fonds publics.

La Banque agricole du Niger (BAGRI) est au cœur d’un scandale financier révélé par la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF). Des responsables ainsi que des agents de l’institution financière sont accusés d’avoir détourné au moins 5 milliards de FCFA, soit plus de 8 millions $.

À l’issue d’un contrôle de routine, la CENTIF a découvert plusieurs milliards de francs CFA sur le compte d’un agent subalterne. Selon RFI, quelques centaines de milliers de francs CFA ont été également retrouvés sur le compte du planton de la Banque. L’enquête a révélé que plus de 4 milliards de francs CFA ont été soustraits sans motif valable des caisses de la Banque.

Lire aussi: Afrique du Sud : Jacob Zuma, les frères Gupta et l’un des plus gros scandales financiers du continent

Six personnes, dont quatre responsables importants de la Banque, ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt, après le transfert du dossier au tribunal de grande instance de Niamey. Parmi eux, se trouvent le directeur général de la BAGRI ainsi que le directeur de la comptabilité.

Notons que la BAGRI a été créée en 2011, suite à la faillite de la caisse nationale de crédit agricole. Son objectif est d’apporter une aide financière aux petits producteurs, stimulant ainsi le secteur agricole. L’institution financière risque la faillite à son tour, suite à ce nouvel incident.

Lire aussi: Soudan du Sud : un rapport révèle une escroquerie d’un milliard $ dans le cadre d’un programme de crédit bancaire