Éthiopie : 210 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer l’accès à l’eau dans les basses terres

0
689
Acces-a-l-eau-ethiopie
La Banque mondiale octroiera 210 millions $ à l’Éthiopie pour un meilleur accès à l’eau dans les basses terres.

L’enveloppe de la Banque mondiale permettra d’améliorer l’approvisionnement en eau dans les zones de basses terres.

La Banque mondiale décaissera un montant de 210 millions $ en faveur de l’Éthiopie. Les fonds soutiendront des projets d’exploitation des eaux souterraines dans les zones de basses terres, où les précipitations sont faibles. L’annonce a été faite jeudi par le ministère de l’Eau et de l’Énergie dans un communiqué.

Lire aussi : Éthiopie : 300 millions $ de la Banque mondiale pour aider les personnes touchées par le conflit

Les projets seront exécutés conjointement par le ministère en charge de l’Eau et de l’Énergie, et le ministère de l’Irrigation et des basses terres. Ils seront mis en œuvre sur une période de cinq ans, d’après le communiqué. Les fonds seront utilisés dès qu’ils auront été approuvés par la Banque mondiale et entérinés par le Parlement.

Notons qu’en avril, la Banque mondiale avait approuvé une subvention de 300 millions $ pour soutenir les communautés touchées par le conflit, dans le nord du pays. Les fonds ont été alloués à des organisations fédérales, régionales, communautaires et à des organisations tierces indépendantes. Elles ont mis en place divers programmes pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables.

Lire aussi : La Banque mondiale et l’Éthiopie signent une convention de 300 millions $ pour la reconstruction des zones touchées par le conflit