fbpx
26.3 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

La Banque mondiale alloue 200 millions $ au projet d’accélération numérique du Ghana

À lire absolument

La Banque mondiale octroie 200 millions $ au Ghana pour accompagner la transformation numérique du pays. Le financement aidera à accroître l’accès au haut débit et faciliter la création d’emplois.

La Banque mondiale a approuvé un financement de 200 millions $ en faveur du Ghana. Le financement aidera le gouvernement ghanéen dans la mise en œuvre du projet d’accélération numérique. Ce projet envisage d’accroître l’accès au haut débit et à améliorer l’efficacité des services publics numériques. Le montant sera investi dans l’innovation numérique afin de faciliter la création d’emplois et des opportunités économiques.

« L’élargissement de l’accès et de l’adoption du numérique, l’amélioration de la prestation de services publics numériques et la promotion de l’innovation fondée sur le numérique sont essentiels pour la transformation numérique du Ghana, qui contribuera à une reprise robuste après la COVID-19 », a déclaré Pierre Laporte. Il est le directeur pays de la Banque mondiale pour le Ghana, le Liberia et la Sierra Leone. Selon lui, le projet d’accélération numérique du Ghana aidera à la mise en œuvre du programme de transformation numérique de l’ensemble de l’administration. Le projet accélérera l’adoption des technologies numériques et l’innovation dans les principaux secteurs productifs, dont l’agriculture.

Lire aussi : Ghana : lancement d’un recensement entièrement numérique

Garantir l’accès à l’Internet à 6 millions de personnes

Selon un communiqué de la Banque Mondiale, le projet contribuera à renforcer l’écosystème local de l’entrepreneuriat numérique. Il améliorera la croissance des startups utilisant les technologies numériques. Par ailleurs, l’initiative permettra à 6 millions de personnes d’accéder à l’internet mobile et aux services à large bande. Le projet encouragera les investissements du secteur privé dans la connectivité afin d’atteindre les zones rurales mal desservies. Il favorisera également l’inclusion numérique des femmes, des personnes handicapées et des communautés rurales.

Le Ghana, leader du numérique en Afrique subsaharienne

Le projet permettra de rationaliser la gouvernance et la prestation des services publics, indique la Banque mondiale. Le projet « poursuivra les efforts continus de prestation de services publics numériques du projet e-Transform, afin de contribuer à générer des avantages économiques et de développement significatifs pour les personnes, les entreprises et le gouvernement », a déclaré Maria Claudia Pachon. Elle est spécialiste principale du développement numérique de la Banque mondiale et responsable du projet.

Selon la Banque mondiale, le numérique est l’un des secteurs les plus performants du Ghana. « Aujourd’hui, le Ghana fait partie des leaders du numérique en Afrique subsaharienne », indique la Banque. Ce secteur a connu une croissance moyenne de 19 % par an entre 2014 et 2020 dans le pays.

Lire aussi : Le Ghana lancera un projet pilote de monnaie numérique dès septembre

À la une