Bénin : 250 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer l’accès à l’eau pour 3 millions de personnes

0
718
Eau-potable-Benin
Bénin : La Banque mondiale veut améliorer l'accès à l'eau potable

La Banque mondiale a approuvé l’octroi de 250 millions $  au Bénin. Les fonds contribueront à assurer la mise en œuvre d’un programme d’accès à l’eau dans les communautés rurales.

La Banque mondiale a approuvé jeudi le décaissement d’un montant de 250 millions $ en faveur du Bénin. Ce financement permettra d’améliorer l’approvisionnement en eau dans les zones rurales du pays.

L’enveloppe de la Banque vient renforcer le Programme d’Accès Universel à l’Eau en Milieu Rural (PforR), connu sous le nom d’AQUA-VIE. Celui-ci vise à élargir l’accès aux services d’approvisionnement en eau par le biais de raccordements domestiques et de bornes-fontaines.

Lire aussi : Corne de l’Afrique : 385 millions $ pour assurer la gestion durable des ressources en eau souterraine

Le financement servira à la construction de 80 nouveaux systèmes d’adduction d’eau multivillages dans les communes rurales, afin de compléter les 126 systèmes en cours de construction. À long terme, le programme AQUA-VIE répondra aux besoins en eau potable de plus de trois millions de résidents ruraux.

« À travers le programme AQUA-VIE, le Bénin a fait des progrès significatifs en matière d’accès à l’eau potable aux populations rurales. Ce financement supplémentaire permet d’intensifier le travail en cours pour atteindre l’objectif d’accès universel à l’eau potable. Il soutient également la réforme du secteur de l’hydraulique rurale, qui vise à assurer aux populations un accès durable et à moindre coût à l’eau potable », a déclaré Atou Seck, responsable pays de la Banque mondiale pour le Bénin.

Notons que la mise en œuvre du programme AQUA-VIE a déjà contribué de manière notable à l’amélioration des systèmes d’hydraulique rurale au Bénin. En 2022, la couverture moyenne des services d’eau dans les communautés rurales est passée à 73 % au niveau national contre 42 % en 2017.

Lire aussi : Éthiopie : 210 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer l’accès à l’eau dans les basses terres