fbpx
27 C
Cotonou
jeudi 19, janvier 2023

La BID débloquera 150 millions $ pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique

Douze pays africains bénéficieront chacun d’une ligne de crédit qui leur permettra d’alléger le coût des importations alimentaires. Cette aide vise à atténuer les effets de la Covid-19 et de la crise russo-ukrainienne sur leurs économies.

La Banque islamique de développement (BID) a annoncé des prêts d’une valeur totale de 150 millions $ pour soutenir le commerce africain. Les fonds seront fournis sous forme de lignes de crédit sur des maturités comprises entre 12 et 18 mois. 

Ils cibleront une douzaine de pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Sénégal, le Togo et le Mali. L’aide de la BID permettra de réduire le coût des importations de denrées alimentaires et de médicaments. Elle s’inscrit dans le cadre des actions menées par le prêteur multilatéral pour lutter contre l’insécurité alimentaire. 

Lire aussi : 25 millions de nigérians exposés à un risque élevé d’insécurité alimentaire en 2023

Atténuer les effets de la crise de Covid-19 et de la guerre en Ukraine

Les Etats africains ont été confrontés ces dernières années à une triple crise : la pandémie de Covid-19, la crise climatique et la guerre en Ukraine. Leurs effets combinés ont perturbé l’approvisionnement en blé, en maïs et autres denrées de base en Afrique. 

Les pays ont vu leur croissance économique ainsi que leurs progrès en matière de lutte contre la pauvreté ralentir à des niveaux record. La dette publique est devenue insoutenable et le déficit budgétaire s’est creusé en raison des dépenses supplémentaires générées par les crises sus-énumérées.

« La signature de cet accord (…) arrive à point nommé pour fournir à nos pays membres les moins avancés, le soutien dont ils ont besoin pour atténuer les effets de la Covid-19 et des crises de sécurité alimentaire » a déclaré Muhammad Al Jasser, président du groupe de la BID. Les prêts qui leur seront fournis renforceront également leur résilience économique, a-t-il ajouté.

Lire aussi :L’UE octroie 25 millions $ au Niger pour lutter contre l’insécurité alimentaire

Fidèle DJIMADJA

Fidèle DJIMADJA