Côte d’Ivoire : La BIDC débloque 102,4 millions $ pour des projets sanitaires et agricoles

0
667
Bidc-Côte-d-Ivoire
La BIDC accorde un financement de 102,4 millions $ à la Côte d’Ivoire pour des projets dans les secteurs de la santé et de l’agriculture.

La Côte d’Ivoire a signé avec la BIDC deux accords de financement pour un montant total de 102,4 millions $. Ces financements sont destinés aux secteurs de la santé et de l’agriculture.

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a signé deux accords de financement avec la Côte d’Ivoire. Les fonds, d’un montant total de 102,4 millions $, seront utilisés pour deux projets dans les secteurs de la santé et de l’agriculture. Les accords de financement ont été signées entre le ministre ivoirien de l’Économie et des finances, Adama Coulibaly et la BIDC.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Un projet pour développer l’agro-industrie dans la région Nord

56,3 millions $ pour réduire le taux de mortalité

« Les deux accords que nous avons signés sont essentiels pour l’amélioration des conditions de vie et la qualité de vie de nos populations », a déclaré Adama Coulibaly. Le premier concerne un financement de 56,3 millions $. Il sera consacré au projet de mise aux normes des blocs opératoires, des unités de réanimation néonatale et des services d’imagerie des hôpitaux de référence en Côte d’Ivoire. L’objectif est de contribuer à la réduction de la mortalité, rapporte Abidjan.net. « Ce projet vise la mise aux normes et l’amélioration des plateaux techniques des hôpitaux de référence de 25 régions sanitaires. Il permettra d’accroître de 41% le nombre de salles opératoires qui sont aux normes. Il permettra également de renforcer les capacités des services de maintenance des districts sanitaires cibles et d’améliorer la qualité de service », a déclaré Adama Coulibaly.

Assurer la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire

Le deuxième accord, d’un montant de 45,6 millions $, concerne l’agriculture. Ce financement permettra la mise en œuvre du volet industriel du projet de pôle agro-industriel dans la région nord. Son objectif est de renforcer la sécurité alimentaire dans le pays. Le projet contribuera également à réduire la dépendance du pays vis-à-vis des importations de produits alimentaires, a déclaré le ministre.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Un hôpital général ultra-moderne sera bientôt installé à Tiassalé