BII investit 20 millions $ dans la Fintech nigériane Moove Africa

0
570
MOOVE
British International Investment investit 20 millions $ dans Moove Africa pour soutenir les activités de la Fintech au Nigeria.

L’institution financière de développement du gouvernement britannique, British International Investment (BII), a investi 20 millions $ dans Moove Africa. Ce financement permettra à la fintech de renforcer ses activités au Nigeria.

British International Investment (BII), anciennement connue sous le nom de CDC Group investit 20 millions $ sur quatre ans dans Moove Africa. Il s’agit d’une fintech de mobilité qui facilite l’accès aux financements pour l’acquisition de véhicules. L’investissement de BII permettra à Moove d’étendre ses opérations au Nigeria.

Achat de nouvelles voitures économes en carburant

Selon Moove, le financement de BII lui permettra d’acheter et d’importer de nouvelles voitures économes en carburant à Lagos. Ces véhicules seront loués à des conducteurs qui pourront ensuite en devenir propriétaires sur une période de trois à quatre ans, rapporte Fintech Futures. « Cela permettra également de lever l’un des principaux obstacles au développement de l’infrastructure de transport par covoiturage dans la capitale commerciale du Nigeria », indique la Fintech.

Lire aussi : Moove lève 10 millions $ pour soutenir son expansion en Afrique de l’Ouest

Renforcer la résilience du marché au Nigeria

Par ailleurs, cet investissement aidera BII à mobiliser des capitaux pour renforcer l’autosuffisance et la résilience du marché au Nigeria. Il permettra d’améliorer l’accès aux opportunités économiques inclusives. « BII constitue une partie importante de l’ensemble des outils et de l’expertise du Royaume-Uni pour aider le Nigeria à construire son pipeline d’investissements et à augmenter les investissements dans les infrastructures, en particulier pour atteindre une croissance propre et verte », a déclaré le haut-commissaire britannique, Catriona Laing.

BII a déjà investi plus de 570 millions $ au Nigeria

Le Nigeria est le plus grand marché d’investissement de la BII en Afrique, indique le site Fintech Futures. L’institution financière dispose d’un portefeuille de près de 570 millions $ à travers plus de 100 entreprises et 43 fonds. Ces investissements  ont permis la création de 45 000 emplois dans le pays depuis 2020.

Moove a été lancé en 2020. Cette fintech fournit un financement de véhicules basé sur les revenus et des services financiers aux entreprises de mobilité. La société a levé plus de 200 millions $ à ce jour. En mars dernier, elle a obtenu 105 millions $. Elle est présente sur 13 marchés à travers trois continents.

Lire aussi : Afrique : Moove décroche 23 millions $ pour booster le financement automobile