Boris Johnson entend envoyer une première vague de demandeurs d’asile au Rwanda dans six semaines

0
503
Boris Johnson
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, entend envoyer le premier vol de migrants au Rwanda dès le mois prochain, conformément à l’accord conclu entre les deux pays.

Le Premier ministre britannique veut expédier une première vague de demandeurs d’asile vers le Rwanda dans environ six semaines. L’objectif est de limiter au plus tôt les entrées illégales sur le territoire britannique.

Lire aussi : Le Rwanda accueillera des demandeurs d’asile et des candidats à l’immigration au Royaume-Uni

Selon le média britannique Mirror, des tractations sont en cours pour accélérer le processus d’envoi des migrants au cours des prochaines semaines. Un premier vol partira d’ici la fin du mois prochain, suivi de plusieurs autres au cours de l’année.

Les coûts du programme restent incertains. Toutefois, certains médias britanniques estiment que chaque personne envoyée au Rwanda devrait coûter aux contribuables britanniques entre 20 000 et 30 000 livres.

Cette nouvelle annonce intervient alors que le plan est largement controversé depuis sa divulgation. Il a été critiqué notamment par de nombreuses organisations de défense des droits humains, qui l’ont qualifié de « cruel et inhumain ». D’autres affirment qu’il ne résoudrait pas le problème et causerait davantage de « souffrances et de chaos ».

Lire aussi : Le PAM obtient 2,5 millions $ du Japon pour offrir une aide alimentaire aux réfugiés au Rwanda