Botswana : le gouvernement lance un programme de distribution de médicaments à Gaborone

0
436
Distribution de médicaments
Le Botswana lance un programme de distribution de médicaments dans les casiers électroniques.

Edwin Dikoloti, ministre de la Santé du Botswana a lancé un programme spécial à Gaborone, la capitale du pays. Le programme permettra de distribuer les médicaments dans les casiers électroniques des populations.

Cette solution novatrice rendra l’accès facile aux médicaments pour les populations. Le programme “e-lockers” permet aux clients de récupérer leurs médicaments 24 heures sur 24. Ils n’auront donc plus à perdre du temps dans les files d’attente ou à quitter leur travail pour s’approvisionner dans les pharmacies. Les casiers électroniques constituent désormais un point de retrait alternatif pour les médicaments pour de nombreux botswanais. La plupart d’entre ces derniers vivent avec des maladies chroniques nécessitant de multiples visites dans les établissements de santé. Cette initiative du gouvernement est en phase avec le troisième objectif de développement durable des Nations Unies. Il encourage les États membres de l’ONU à proposer des initiatives qui amélioreront l’accès de leur population aux services de santé.

Lire aussi : Covid-19 : Un nouveau sous-variant d’Omicron identifié au Botswana

Processus de distribution des médicaments

En s’inscrivant au programme “e-lockers”, les patients recevront un code sur leur téléphone portable. Grâce à ce code, ils pourront accéder aux médicaments au casier électronique le plus proche. La distribution sera assurée sur l’ensemble du territoire national par Botswana Post.  » Grâce à ce développement, nous franchissons une étape supplémentaire pour élargir l’accès aux médicaments en surmontant les contraintes de temps rencontrées dans les établissements de santé publics et les pharmacies privées, qui ont des heures d’ouverture « . C’est en ces termes que s’est exprimé le ministre de la Santé lors de la cérémonie de lancement du programme.

Lire aussi : Botswana : le gouvernement envisage de mettre fin à sa collaboration avec la société De Beers