Le Burkina Faso souhaite créer une Fédération avec le Mali

0
649
Appolinaire-Kyelem-de-Tambela
Le Premier ministre burkinabé, Apollinaire Kyélem de Tambela.

Le désir de réunir les deux États a été exprimé lors d’une visite du Premier ministre burkinabé à Bamako. Celui-ci espère fonder une puissance économique et militaire à travers la Fédération.

Le chef du gouvernement du Burkina Faso, Apollinaire Kyélem de Tambela, souhaite que son pays et le Mali s’unissent pour créer une « Fédération ». « C’est un chantier que nous devons essayer de tracer pendant la période de transition » a-t-il proposé lors d’une visite effectuée au Mali du 31 janvier au 1er février 2023. D’après lui, la création d’une Fédération « serait difficile » lorsque les civils reprendront le pouvoir.

L’objectif du Premier ministre burkinabé est de fonder une puissance à la fois militaire pour lutter contre le terrorisme, et économique pour booster le développement. « Le Mali est un grand producteur de coton, de bétail et d’or. Le Burkina Faso aussi produit du coton, du bétail et de l’or. Tant que chacun va regarder ailleurs, nous ne pesons pas tellement » rapporte Le Monde de sa déclaration.

Lire aussi : Burkina Faso : La France retirera ses soldats dans le délai imparti

Aucune réaction du côté malien

La proposition du Premier ministre burkinabé n’a pas encore suscité de réaction officielle de la part des autorités maliennes. Les deux pays partagent cependant de nombreux points communs actuellement. Ils sont tous les deux dirigés par des militaires et ont tous expulsé les troupes françaises de leurs territoires.

Lire aussi : Mali : L’armée neutralise 34 terroristes lors d’une opération spéciale dans le centre du pays

Le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, avait indiqué que son pays était prêt à partager son expérience et ses idées avec les nations qui partagent « le même objectif » que le Mali. Bamako se dit également disposé à s’enrichir des « idées » et des « expériences » des autres nations.

Lire aussi : Le Burkina Faso n’a offert aucune mine au groupe Wagner (Gouvernement)

Fidèle DJIMADJA