Cameroun : EDF construira le plus grand barrage hydroélectrique de Kikot

0
276
Illustration construction du barrage hydroélectrique de Kikot
L’entreprise d’Electricité de France (EDF) construira le plus grand barrage hydroélectrique de Kikot au Cameroun.

L’entreprise d’Electricité de France (EDF) a rejoint l’Etat camerounais pour la création de Kikot Mbebe Hydro Power Company (KHPC). Cette société se chargera de la construction et de l’exploitation du barrage hydroélectrique de Kikot. L’assemblée générale constitutive de KHPC s’est tenue ce 25 septembre 2023 à Yaoundé.

Une capacité de production de 500 MW

Ce barrage hydroélectrique sera construit sur le fleuve Sanaga. L’infrastructure aura une capacité de production de 500 MW, juste devant le barrage de Nachtigal (420 MW). « Dans l’histoire d’EDF, c’est une journée historique puisque nous aurons en même temps deux barrages en construction ou en exploitation dans un même pays hors d’Europe. C’est très important pour nous d’être présents aux côtés du gouvernement du Cameroun pour apporter toute l’expertise technique d’EDF ; mais aussi la capacité de mettre en place une infrastructure, d’aller chercher des financements pour que ce projet soit bientôt en place. Nous avons aussi à cœur que ces projets bénéficient aux populations locales », a indiqué Valérie Levkov, Directrice Afrique et Moyen-Orient d’EDF.

Lire aussi : Cameroun : la construction du barrage hydroélectrique de Grand Eweng sur la Sanaga sera lancée vers fin 2024

Financement pour la construction du barrage hydroélectrique

Il reste à mobiliser le financement nécessaire pour la construction de cette infrastructure. Selon les premières estimations d’EDF, le coût du barrage est d’environ 650 milliards FCFA (1 milliard d’euros). À en croire l’entreprise française, le closing financier et donc le démarrage des travaux sera achevé d’ici fin 2025. Pour atteindre cet objectif, EDF et l’État Camerounais ont entamé des négociations avec l’IFC, l’organe de la banque mondiale. L’IFC est spécialisé dans le financement du secteur privé. La mise en service du barrage de Kikot a été prévue pour 2030. Ce barrage contribuera à accroître la capacité de production d’électricité au Cameroun. De plus, il rendra les tarifs abordables pour les ménages et les entreprises.

Plan de Redressement du Secteur de l’Electricité au Cameroun (PRSEC) 2023-2030

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan de Redressement du Secteur de l’Electricité au Cameroun (PRSEC) 2023-2030. Il est question d’un programme gouvernemental. Ledit programme souhaite augmenter la performance du secteur de l’électricité et renforcer sa contribution au développement économique du pays. Pour la circonstance, l’État veut mobiliser des ressources financières d’une valeur d’environ 6 000 milliards FCFA. L’objectif est d’augmenter la production énergétique nationale de 1640 MW actuellement à 5 000 MW en 2030.

Lire aussi : Cameroun : EDF veut lever 991,6 millions € pour la construction du barrage hydroélectrique de Kikot

Lire aussi : Kenya : réaménagement du barrage hydroélectrique de Gogo avec une puissance de 8,6 MW attendue