Cameroun : le gouvernement annonce un budget de 95 milliards de francs CFA pour la phase-pilote de la CSU

0
434
Soins de santé universels
Le gouvernement camerounais alloue un budget de 95 milliards de francs CFA pour le financement de la phase pilote de la Couverture santé universelle.

Pour la première phase-pilote de la Couverture Santé Universelle (CSU), le gouvernement a établi un budget de 95 milliards de francs CFA. C’est ce qu’a indiqué Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique pour répondre à la question du financement de la CSU.

Selon Dr Manaouda Malachie, les fonds sont déjà disponibles. La première phase-pilote est financée à 49,5% sur fonds propres par le gouvernement camerounais et à 50,3% par des partenaires techniques et financiers. L’État fournira donc 47 milliards de francs CFA et ses partenaires 48 milliards de francs CFA. Le budget est essentiellement destiné à l’achat des prestations et des intrants médicaux. Les principales cibles de ce programme sanitaire sont les  hôpitaux de district, les centres médicaux d’arrondissement et de santé de 4e, 5e et 6e catégories. Aussi, a-t-il insisté sur l’importance de rembourser les formations sanitaires après prestations. Cette première phase de la CSU s’articule autour de soins couvrant les aspects préventifs, promotionnels et curatifs. Les cibles principales de ces soins sont  les enfants de 0 à 5 ans ; les femmes enceintes et les nouveau-nés jusqu’à 43 jours; les dialysés et les personnes vivant avec le VIH/Sida, la tuberculose, l’onchocercose et l’insuffisance rénale.

Lire aussi : Le Cameroun distribue 109 860 médicaments contre le paludisme

L’enrôlement est obligatoire pour bénéficier des soins de la CSU

Dans le cadre du projet, la plateforme « Camer Health Coverage » a été mise en place. Pour bénéficier des prestations dans le cadre de la CSU, les patients peuvent s’y faire enrôler. Ils ont également la possibilité de se faire enregistrer dans les formations sanitaires agréées afin de disposer de la carte leur permettant d’accéder aux différents services sanitaires. Pour rappel, la Couverture Santé Universelle (CSU) a été officiellement lancée le 12 avril dernier à Mandjou dans la région de l’Est. La mise en œuvre de la CSU au Cameroun est un pas majeur vers un système de santé plus inclusif et accessible. Grâce à cette initiative, les citoyens camerounais pourront bénéficier de soins de santé de qualité sans être confrontés à des difficultés financières.

Lire aussi : 37 pays africains inscrits sur la liste rouge pour le recrutement international des agents de santé