Cameroun : le Projet d’aménagement des routes de désenclavement de Kribi démarrera au premier trimestre 2022

0
1069
Vue aérienne du port autonome de Kribi, Cameroun

Le Projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (Parzik) au Cameroun sera lancé au premier trimestre 2022. L’initiative est financée par la Banque africaine de développement.

La Banque africaine de développement a publié le rapport d’évaluation du Projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (Parzik). Selon le rapport, le projet sera lancé au premier trimestre de 2022. Le Parzik est financé par la BAD et exécuté par le ministère des Travaux publics (Mintp). Le projet sera achevé d’ici 2027, selon la BAD.

Lire aussi: Cameroun : lancement des travaux de construction de 15 km de route à Nkolmesseng et Oyom Abang

247 millions $ pour réaliser le projet

Le projet nécessitera un investissement total de 247 millions $. Les fonds ont été fournis par la BAD et le gouvernement camerounais. Les financements seront utilisés pour construire 39 km du tronçon Lolabé–Campo–pont transfrontalier avec la Guinée Equatoriale sur le fleuve Ntem. Selon la Cellule des projets routiers à financement conjoint du ministère des travaux publics, le projet recevra un financement supplémentaire de 10,3 millions $ cette année. Sur ce montant, 8,7 millions $ seront fournis par la BAD et 1,6 million $ de fonds de contrepartie, rapporte Eco Matin.

Le Parzik sera mis en œuvre en deux phases. La première concerne la réhabilitation de la route Edéa-Kribi et le développement socio-économique. Cette phase soutiendra les femmes et les jeunes. La deuxième phase consistera à aménager la route Lolabé-Campo.

Lire aussi : La construction d’un pont routier reliant le Cameroun et le Nigeria vient d’être achevée

Objectif du Parzik

L’objectif global du projet est d’améliorer le système de transport du Cameroun. Cela se fera par l’optimisation du fonctionnement du Complexe Industriel et Portuaire de Kribi. Le projet favorisera également l’intégration régionale en Afrique centrale. Plus précisément, le Parzik créera des liaisons routières permanentes. Ces liaisons amélioreront l’accessibilité et la connectivité du Complexe Industriel et Portuaire de Kribi. En outre, le projet contribuera à la réduction du temps et des coûts de transport aux niveaux national et régional. Le Parzik améliorera les conditions de vie des femmes et des hommes dans la zone du projet.