Cameroun : Plus de 361 millions de Fcfa alloués au programme Afop pour la sécurité alimentaire

0
193
Sécurité alimentaire
Plus de 361 millions de Fcfa alloués au programme Afop pour relever les enjeux de la sécurité alimentaire au Cameroun.

Le Cameroun allouera plus de 361 millions de Fcfa alloués au programme Afop pour la sécurité alimentaire pour 2024. Ce montant va permettre, selon le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Gabriel Mbairobe, de relever les enjeux de la sécurité alimentaire.

Le ministre Gabriel Mbairobe a présenté quelques chiffres vendredi dernier lors de la séance plénière de l’Assemblée nationale. En effet, le programme d’Appui à la rénovation et au développement professionnel (Pcp Afop) est inscrit dans le budget de l’Etat pour l’exercice 2024. Dans le cadrage budgétaire de l’enveloppe de base du Minader, 361.627.000 millions Fcfa sont alloués au programme Afop. Plusieurs filières seront d’ailleurs concernées.

Relever les enjeux de la sécurité alimentaire

Le budget de l’Etat du Cameroun pour l’exercice 2024 n’est pas encore connu. Depuis plusieurs semaines, les parlementaires attendent en vain le projet de loi y afférent. Entre spéculation et longue attente, on a eu quelques éléments sur le document en préparation. En effet, face à l’inflation galopante et l’impact économique de la guerre russo-ukrainienne, le gouvernement a mis un accent soutenu sur la production locale. L’un des aspects est réservé à l’accompagnement des jeunes. Le Ministère de l’agriculture et du développement rural (Minader), dans sa mission régalienne, voudrait s’attaquer à la problématique de la sécurité alimentaire.

Lire aussi : Franck Mathiere (Magil) : « La spécificité des réseaux routiers en Afrique est que nous partons de très loin en termes d’existant »

L’objectif est de relever les enjeux de la sécurité alimentaire au Cameroun. Le Programme d’Appui à la rénovation et au développement professionnel (Afop) dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage et des pêches est le fruit de la coopération entre la France et le Cameroun. Ce programme est mis en œuvre dans le cadre du programme de désendettement et de développement C2D par le biais de l’Alliance française de développement (AFD).

Trois phases cumulées de 69,2 milliards de FCFA

Le programme a connu trois phases pour un montant cumulé de 69,2 milliards Fcfa. L’objectif général de ce programme dans l’architecture des instruments de développement du secteur agropastoral au Cameroun est de contribuer à l’emploi des jeunes et à la croissance inclusive et durable des territoires ruraux au Cameroun. A date, de nombreux jeunes ont déjà bénéficié de ce programme. Certains ont bénéficié de l’accompagnement divers dans la mise en place de leurs projets. Le ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, sera d’ailleurs devant les parlementaires dans les prochains jours afin de présenter les projets de l’année à venir et défendre le budget de son département ministériel.

Lire aussi : Sénégal-Mauritanie : 60 milliards de francs CFA de l’unité mixte pour la gestion fiscale du GTA