Cameroun : une épidémie de choléra se propage dans la région du Sud-Ouest

0
702
Une nouvelle vague de choléra s'est déclenchée au Cameroun avec déjà une trentaine de personnes atteintes dont 5 décès enregistrés

Les autorités camerounaises ont confirmé cinq décès liés au choléra dans la région du Sud-ouest du pays. Plus de 32 cas ont déjà été enregistrés. 

Selon un rapport publié par le ministère camerounais de la Santé publique, les cinq décès de choléra ont été enregistrés parmi des pêcheurs à l’hôpital du district de Bakassi, dans la région du Sud-ouest. Les autorités sanitaires du pays ont invité très vite, les populations à la prudence et au respect des mesures de contrôle. 

Les populations sont appelées à se laver systématiquement les mains avant et après les repas. Elles doivent laver les aliments crus avant de les consommer et de s’assurer de la potabilisation de l’eau, etc. Le ministère de la Santé publique a prévu la mise en place d’une unité de traitement du choléra (UTC) pour la gestion des cas selon le protocole. 

Une recrudescence ? 

Selon le rapport, le manque de ressources financières, matérielles et humaines ainsi que l’enclavement de certaines zones touchées dans le Sud-ouest restent les défis majeurs de riposte. Il faut noter que les deux régions concernées par l’épidémie vont accueillir plusieurs personnes en janvier prochain pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022.

Rappelons que l’an dernier, le Cameroun avait été frappé par une épidémie de choléra dans quatre régions, à savoir le Centre, le Littoral, le Sud et le Sud-Ouest. Sur les 1890 cas de choléra qui avaient été notifiés en 2020, 65 avaient été confirmés. 80 décès avaient été enregistrés, pour un taux de létalité de 4,2 %. 

Le choléra est une maladie hautement virulente. Elle est caractérisée dans sa forme la plus grave par l’apparition soudaine d’une diarrhée aqueuse aiguë pouvant entraîner la mort par déshydratation sévère. 

Lire aussi : RDC : l’épidémie de rougeole déclarée à Kinshasa