L’Afrique de l’Ouest mobilisera 294 milliards $ pour son adaptation climatique

0
828
Adaptation-climat
La CEDEAO mobilisera 294 milliards $ pour financer ses projets d'adaptation au changement climatique d'ici 2030.

Les dirigeants ouest-africains ne veulent plus attendre les promesses faites lors des COP sur le climat avant d’agir. Ils ont donc décidé de mobiliser les ressources nécessaires pour financer leurs différents projets d’adaptation.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) réunira une somme de 294 milliards $ d’ici 2030. Elle s’en servira pour « résoudre les problèmes liés au changement climatique ». L’annonce a été faite le week-end dernier par le commissaire du Bloc régional en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau, Sekou Sangaré.

Lire aussi : Afrique : un fonds d’investissement de 350 millions $ pour l’adaptation climatique

Les dirigeants ouest-africains ne veulent plus attendre les promesses faites lors des conférences des parties (COP) sur le climat avant de financer leur projet d’adaptation. « Il est important que nous nous réveillions car notre environnement est en train d’être détruit. Si nous perdons nos forêts et nos terres, nous allons tous devenir des déplacés ».

Une stratégie a été adoptée par les dirigeants pour améliorer la coopération régionale en matière de lutte contre le changement climatique. Elle définit la contribution de chaque partie concernée, à savoir : les États-membres, les institutions régionales, la société civile et les partenaires.

La présente initiative sera soutenue par l’Union européenne (UE). Les 27 ont proposé d’apporter une aide financière et technique à sa mise en œuvre. Quoiqu’il en soit, l’idéal reste de « protéger son environnement » et de le faire par soi-même, a déclaré Sangaré cité par Khmer Times .

Lire aussi : L’adaptation au changement climatique souffre d’un manque d’investissements dans les pays du Sud

Fidèle DJIMADJA