fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

La CEDEAO condamne les attaques terroristes au Mali

À lire absolument

Une série d’attaques terroristes organisées a frappé le Mali au cours des cinq derniers jours. Ces actes sont condamnés avec fermeté par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

La CEDEAO a condamné « avec la plus grande fermeté » les attaques terroristes perpétrées en fin de semaine au Mali. À travers un communiqué, l’organisation a réitéré sa détermination à accompagner le peuple malien vers une transition réussie et une plus grande stabilité.

« La Commission a salué la bravoure et la vigilance des soldats maliens qui ont réussi à stopper cette attaque odieuse et à maîtriser rapidement la situation (…) Elle exprime sa profonde sympathie aux familles des victimes de l’attaque terroriste et compatit avec le peuple et le gouvernement du Mali », a déclaré la CEDEAO.

Lire aussi : Mali : l’insécurité et le manque de financement forcent plus d’un demi-million d’enfants à abandonner les classes

Plusieurs attaques en moins d’une semaine

L’armée malienne a affirmé dimanche avoir déjoué une attaque contre le camp militaire de Sévaré. Le bilan provisoire fait état d’un terroriste neutralisé.

Cette attaque intervient deux jours après celle de Kati, qui s’est soldée par la mort d’un soldat et de sept terroristes, ainsi que six blessés. Huit assaillants auraient été interpellés, selon le bilan des forces armées

La veille, une série de raids quasi-simultanés attribués à des jihadistes avaient frappé six localités différentes du Mali. Trois militaires maliens et sept terroristes ont été tués lors de ces attaques, selon l’armée. Il s’agit de la première fois depuis 2012 que des attaques aussi coordonnées se déroulent si près de Bamako.

Lire aussi : La CEDEAO lève les sanctions économiques imposées au Mali

À la une