Ghana : Les commerçants entament une grève de 3 jours pour protester contre l’inflation galopante

0
497
Ghana Market
L'Union des commerçants ghanéens exige des mesures gouvernementales urgentes pour endiguer la crise économique actuelle.

Le cedi a perdu 47% de sa valeur par rapport au dollar américain en 2022. L’inflation a augmenté pendant 15 mois consécutifs. Elle était à 37,2% en septembre dernier, poussant la Banque centrale à relever les taux de prêts bancaires.

Les commerçants du Ghana ont démarré aujourd’hui une grève de trois jours pour protester contre l’inflation galopante. Ils dénoncent entre autres la flambée des prix des produits de base, la hausse des taux d’intérêt et la dépréciation de la monnaie locale. Le cedi a perdu 47% de sa valeur face au dollar américain en 2022. L’inflation a cru au cours des 15 derniers mois pour s’établir à 37,2% en septembre. Pour contenir cette montée, la Banque centrale a augmenté les taux d’intérêt de 10 points de pourcentage à 24,5%.

Lire aussi : Ghana : Ignorés par les politiques publiques, les Wuru adoptent le Franc CFA

Les commerçants sont désormais obligés de payer plus pour obtenir des crédits. « Nous voulons faire comprendre au gouvernement qu’il doit apporter de toute urgence la solution qu’il envisage pour résoudre le problème » a déclaré Joseph Obeng, président de l’Union of Traders Association, dans une conversation téléphonique avec Bloomberg. Ce syndicat représente des associations de vendeurs de nourriture, de vêtements, de pièces électriques et d’autres biens et services. Ses membres n’ouvriront pas leurs boutiques et restaurants pendant 72 heures à compter de ce mercredi.

Lire aussi : Ghana : La restructuration de la dette affecterait le secteur bancaire local (Fitch)
Fidèle DJIMADJA