Congo : 982,4 millions $ pour construire une usine de méthanol afin de favoriser la production de gaz butane

0
925
Japon-Congo
Le ministre congolais de la Coopération et des Partenariats public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso et le directeur général du groupe Marubeni, Yuseke Yamamoto.

La République du Congo envisage de construire une usine de méthanol dans la zone économique spéciale de Pointe-Noire. Le projet sera financé par le groupe japonais Marubeni Corporation à hauteur de 982,4 millions $.

La République du Congo s’apprête à mettre en œuvre son projet de construction d’une usine de méthanol dans la zone économique spéciale de Pointe-Noire. Le projet, d’un montant de 982,4 millions de dollars, sera mis en œuvre par le groupe japonais Marubeni Corporation. Le projet a été annoncé lors d’une rencontre entre le ministre de la Coopération et des Partenariats public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso et le directeur général du groupe Marubeni, Yuseke Yamamoto.

Lire aussi : Congo-Brazzaville : la Verrerie de Lifoula démarrera sa production en septembre

Promouvoir la production de gaz butane

La construction de cette usine favorisera la production de gaz butane au Congo, rapporte Eco Matin. Le pays importe chaque année 60 % de ses besoins en gaz butane. Or, il dispose de 100 milliards de mètres cubes de réserves prouvées de gaz naturel. « Le Congo n’est pas seulement un pays pétrolier, mais aussi un pays gazier. L’activité de méthanol est le prolongement de l’activité gazière », a déclaré Denis Christel Sassou Nguesso. Selon lui, une fois construite, cette première usine de méthanol permettra de créer plusieurs emplois dans le pays.

Lire aussi: République du Congo : Eni lance un projet de production de GNL de 5 milliards $

Le méthanol sert à la fabrication de plusieurs produits à usage domestique

Le méthanol est utilisé dans la fabrication de nombreux produits à usage domestique. Il entre dans la fabrication de parfums synthétiques, de vernis et de butane. Ce produit chimique fabriqué à partir du gaz naturel est également utilisé dans la fabrication de produits pharmaceutiques, de formol et de certaines matières plastiques. Le projet avait déjà fait l’objet de la signature du protocole d’accord entre le Congo et le groupe japonais Marubeni Corporation en 2014.

Lire aussi : Gaz butane : le Gabon va accroître sa production de 20 % à l’horizon 2023