Congo : la BEAC finance la route d’intégration sous-régionale Dolisie-Kibangou à hauteur de 32,7 milliards FCFA

0
1081
La construction de la route Dolisie-Kibangoun contribuera à la croissance économique du Congo

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) octroie 32,7 milliards FCFA au Congo. Ce montant servira à financer le projet de route Dolisie-Kibangou.

Le Sénat donne son approbation par rapport au projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt entre le Congo et la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC). Cet accord devrait permettre à la BEAC de financer le projet de route Dolisie-Kibangou à hauteur de 32,7 milliards FCFA.

Le projet comprend la réhabilitation de 93 km de route 

Les travaux consistent en la construction et le bitumage de 93 km entre Dolisie, chef-lieu du département du Niari, et le district de Kibangou. Le projet comprend également la réhabilitation de 133 km de tronçon en terre de Kibangou à Ngono à la frontière gabonaise.

Grâce à ce projet, seize puits d’eau potable seront réhabilités le long de la route. Un poste de contrôle forestier et faunique sera également construit à Mila-Mila, rapporte Adiac Congo.

L’objectif du gouvernement congolais à travers ce projet est de « transformer la partie congolaise de ce corridor en une route commerciale ». Cette route sera un facteur de développement de cette région très enclavée.

Lire aussi : La BDEAC finance la construction de la route Brazzaville-Ouesso-Bangui-N’Djamena

La construction de la route facilitera le commerce dans le pays

La construction de la route Dolisie-Kibangou a été lancée en janvier 2021 par le président congolais Denis Sassou N’Guesso. Selon le gouvernement, la construction de la route Dolisie-Kibangou permettra aux populations locales d’accéder aux infrastructures de base. Elle facilitera l’écoulement de leurs marchandises. Cela favorisera une croissance inclusive dans les zones concernées.

La route Dolisie-Kibangou est longue de 93 km. Elle traverse deux rivières via deux ouvrages d’art, le Louvakou (54 m) et le Niari (355 m). Le projet est financé par le gouvernement congolais et le Fonds africain de développement, un guichet du Groupe de la BAD. Le coût de la route frontalière Dolisie-Kibangou est estimé à plus de 44,4 milliards FCFA. Le gouvernement congolais envisage de construire cette route d’intégration sous régionale depuis des années, rapporte Adiac Congo.