Madagascar : La construction de la première autoroute débute pour un coût de 924 millions $

0
713
Andry-Rajoelina
Le président malgache, Andry Rajoelina faisant un discours au lancement de la construction de la première autoroute du pays.

Madagascar lance la construction de sa première autoroute. Les travaux seront financés par l’État malgache à hauteur de 924 millions $.

Les travaux de la première autoroute de Madagascar ont été lancés le week-end dernier. L’autoroute reliera la capitale à Toamasina, où se trouvent le centre économique et le plus grand port du pays. Elle s’étendra sur 260 km. Le projet a fait l’objet de la signature d’un accord entre l’État malgache et la société égyptienne SAMCRETE, au début de novembre. Les travaux dureront quatre ans. La première phase du projet sera achevée en 2023.

Lire aussi : La BAD octroie de 178 millions $ à Madagascar

Désengorgement de la route nationale 2

« Madagascar écrit une nouvelle page de son histoire à travers la construction de cette infrastructure », a déclaré le président malgache Andry Rajoelina. L’autoroute permettra de décongestionner la route nationale 2, qui relie les deux principales villes du pays. Andry Rajoelina estime que 1 200 véhicules circulent quotidiennement sur cette route. « Parmi ces véhicules, des camions qui transportent des marchandises comme du ciment ou encore des produits de première nécessité qui sont destinés à approvisionner les autres régions de Madagascar », rapporte Anadolu Agency, citant le président malgache.

Réduire la durée du trajet de Tanà à Toamasina

Par ailleurs, la nouvelle autoroute contribuera à la fluidité du trafic et à réduire la durée du trajet de Tanà à Toamasina. Selon le chef de l’État, la durée du trajet sera réduite de sept heures en moyenne, à deux heures et demie. Selon le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana, le gouvernement prévoit d’indemniser les personnes affectées par le projet. Ces travaux débuteront dans un mois.

Lire aussi : Madagascar : Un prêt de 200 millions $ d’Afreximbank pour financer des projets routiers