Égypte : Siemens Mobility finalise un contrat pour un réseau ferroviaire à grande vitesse de 2000 kilomètres

0
833
Egypt-subway
Siemens Mobility et les autorités égyptiennes ont finalisé les accords pour la construction d’un vaste réseau ferroviaire.

L’infrastructure permettra 500 millions de trajets par an et desservira plus de 90 % de la population égyptienne.

Siemens Mobility et ses partenaires ont finalisé un contrat avec l’Autorité nationale égyptienne des tunnels (NAT), pour la construction d’un réseau ferroviaire de 2 000 kilomètres. Une fois achevé, il devrait devenir le sixième plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse dans le monde.

L’infrastructure reliera 60 villes à travers le pays, avec des trains pouvant atteindre une vitesse de pointe de 230 km/h. Elle vise à desservir près de 90 % des Égyptiens dès son lancement. Par ailleurs, le réseau entièrement électrifié réduira les émissions de carbone de 70 % par rapport aux modes de transport actuels, soutenant davantage les efforts de l’Égypte pour transformer sa mobilité.

Lire aussi : Le Maroc recherche 5 milliards € pour deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse

Selon les termes de l’accord, Siemens Mobility fournira ses services pour concevoir, installer, mettre en service et entretenir l’ensemble du système pendant 15 ans. « Ce projet de transport est véritablement historique pour l’Égypte et Siemens. Ce vaste réseau ferroviaire à grande vitesse permettra environ 500 millions de trajets par an. Il reliera le pays comme jamais auparavant, luttera contre la pollution et le réchauffement climatique, tout en fournissant une méthode efficace et fiable pour la circulation des marchandises », a déclaré Michael Peter, PDG de Siemens.

À noter que le projet créera jusqu’à 40 000 emplois directs durant la phase de construction. Il générera également près de 7 000 emplois indirects, notamment auprès des fournisseurs égyptiens.

Lire aussi : Égypte : vers la construction d’un chemin de fer à grande vitesse de 1 800 km