La Côte d’Ivoire entend lever 1,5 milliard $ pour restaurer les forêts et les terres

0
723
Forest
La Côte d’Ivoire prévoit de lever 1,5 milliard $ pour un programme quinquennal de restauration des terres et des forêts.

Le premier producteur mondial de cacao recherche un financement important pour un projet de restauration des terres dégradées et de lutte contre la déforestation.

La Côte d’Ivoire envisage de lever 1,5 milliard $ pour un programme quinquennal de restauration des terres et des forêts. L’annonce a été faite lundi par le président Alassane Ouattara à l’ouverture d’une conférence des Nations Unies sur la désertification.

Le projet, intitulé « Abidjan Legacy Programme », vise à restaurer au moins 3 millions de forêts, d’ici 2030. Il s’appuiera sur des drones de plantation d’arbres et des variétés de plantes résistantes à la sécheresse, pour restaurer la flore dégradée. Par ailleurs, il stimulera l’emploi rural et augmentera la production alimentaire du pays.

Lire aussi : Afrique : la restauration des terres dégradées nécessite des efforts accrus, selon la FAO

Les sources de financement n’ont pas été précisées. Toutefois, le président a appelé le secteur privé à soutenir le gouvernement dans l’atteinte de cet objectif. « Notre peuple fonde beaucoup d’espoirs sur nous. Agissons ensemble pour donner une nouvelle vie à nos terres », a déclaré Alassane Ouattara.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a perdu 80% de ses forêts entre 1900 et 2021, et risque de perdre l’intégralité d’ici 2050, si le déclin se poursuit. Parmi les causes, figurent notamment la culture intensive de cacao, dont le pays est le premier producteur mondial. D’autres facteurs, tels que la désertification et le changement climatique, contribuent, de manière significative, à cette situation.

Lire aussi : L’AFR100 veut mobiliser 2 milliards $ pour la restauration des terres, avant la COP27